Communauté rôliste des Sentinelles

Forum de la communauté rôliste des Sentinelles
 
AccueilPortailFAQRechercherS'enregistrerConnexion
Retrouvez bientôt toutes les news importantes dans ce petit espace !
La soirée du voile d'hiver et son concours ! Cliquez-ici
Retrouvez-ici toutes les tavernes d' Azeroth pour vous vous rafraîchir !

Partagez | 
 

 [neutre] les Pandarens

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
crin-noir
Dans la place
Dans la place
avatar

Messages : 147
Date d'inscription : 12/09/2011
Age : 35
Localisation : Dijon

Feuille de personnage
Nom: Sabot-de-ténèbres
Prénom: Gareth
Cercle:
85/85  (85/85)

MessageSujet: [neutre] les Pandarens   Dim 16 Oct - 8:28

Les Pandarens

Histoire :
Les énigmatiques Pandarens sont l’une des races les plus mystérieuses et les moins connues d’Azeroth. Leur société est plus vieille que celle des Elfes de la Nuit. Ils sont originaires de l’Empire Pandaren, de l’île de Pandaria. Ils formèrent leur empire avec la Fracture, et avaient des relations commerciales avec les Elfes de la Nuit de ce qui deviendra le centre de Kalimdor. Ils coupèrent leurs relations lorsque ces derniers, obsédés par la recherche arcanique, devinrent les Bien-nés (futurs Hauts-elfes). La position de l’île de Pandaria est depuis un secret jalousement gardé.
L’île elle-même est connue pour ses immenses forêts de Bambous et ses gemmes : les dragons rouges avaient suggérés d’utiliser de la poudre de gemmes de Pandaria pour régénérer le puits du soleil. L’Empire Pandaren se trouvait jadis en dans le Kalimdor central avant la guerre des Anciens. Lorsqu’ils coupèrent les ponts avec les Bien-nés, les clans Pandaren (shao’dins) traversèrent les mers jusqu’à l’île de Pandaria et s’y installèrent. Jadis un peuple de guerriers fiers et redoutables, les Pandarens choisirent de vivre reclus durant plusieurs millénaires, devenant une légende. Ils sont ressortis dans l’après-guerre de la 3e guerre, certainement affectés eux aussi par la Légion Ardente. Ils sont devenus un peuple pacifiste qui cherche l’harmonie dans le monde.

On trouve des Pandaren dans les Serres-rocheuses, car ils y ont installés une petite communauté. Ils ont choisis de quitter leur Empire pour des raisons personnelles. Le plus célèbres de tous est le maître brasseur Chen Brune-d’orage, qui accompagna Rexxar pour la Horde après la défaite de la Légion Ardente durant la 3e guerre.
La plupart des Pandaren sont plutôt ami avec l’Alliance, car ils sont méfiants des Elfes de Sang, des Réprouvés et des anciennes traditions vaudous trolles, mais aucun d’entre eux n’est affilié à une faction ou une autre. Les Pandaren trouvent la politique trop compliquée pour pas assez de bénéfices, et ils se voient plus comme des messagers de paix. Les Pandarens s’entendent bien avec les nains Forgefer de Bael Modan, qu’ils ont aidé contre les forces d’Illidan. Ils s’entendent bien avec les demi-elfes qui partagent nombres de leurs philosophies, les Furbolgs (malgré leurs ressemblances, les Pandarens déclarent qu’ils sont plus anciens que les Furbolgs et n’ont pas de lien de parenté) et les demi-orcs, mais ne comprennent absolument pas les gobelins.

Culture :
La société Pandaren tourne autour de cette notion de paix et d’harmonie, et la grande majorité de leurs membres sont des pacifistes et des créateurs : l’inventivité est une grande qualité chez eux. La majorité de la population sont poètes ou chanteurs, et les créateurs et artisans sont révérés, mais devant la difficulté de la vie une caste de guerrier s’est instaurée. Tout Pandaren est capable de se battre en dernier recours, même s’ils préfèrent les armes qui montrent leur statut de civilisation, les Pandaren apprennent durant leur enfance dans des jeux et exercices à se servir de leurs griffes et à développer leur agilité.
Bien que souvent considéré comme inoffensif et mignon par ceux qui les croisent, les Pandaren sont tous les héritiers d’une longue tradition mystique d’arts du combat, basés sur l’agilité et la vitesse.

La société Pandaren est très complexe et ils n’ont jamais expliqué à aucun étranger les différentes castes et organisations sociales. On sait que l’art de brasser les alcools est sacré pour eux, et la consommation de boisson sacrée. Ils ont donc lié une certaine amitié avec les nains Forgefer pour leur passion commune des bières. La plus grande partie des Pandaren croisés en dehors de Pandara appartiennent à l’ordre des maîtres brasseurs, des maîtres en art martiaux et dans l’art de préparer des alcools. Ils visitent le monde le plus souvent pour trouver de nouveaux ingrédients pour leurs boissons, créant des breuvages magiques que seuls les plus puissants alchimistes peuvent copier, et n’ayant aucun rapport question goût.

Les armées Pandarens sont organisées et équipées : ils pensent que chaque homme doit avoir le meilleur équipement possible, et chaque soldat possède au moins une bière magique, et les troupes d'élites plusieurs.
Composé de lanciers et d'archers mené par des Danseurs de Guerre, les Danseurs servant des shodo-pan, les Shodo-pan formant un corps nommé le shao'din. Leur cavalerie est composée de Danseurs de Guerre montés. Les armes à feu commencent à se répandre.

Religions :
Les Pandaren sont des êtres religieux et philosophes. Leur religion, la géomancie, repose sur l’harmonie dans toutes choses : l’équilibre entre les opposés : mâle et femelle, chaos et ordre, existence et non-existence, et les 5 éléments qui construisent le monde selon un pentacle : bois, terre, feu, métal et eau. La géomancie est identique au shamanisme dans le respect des esprits, la vénération des éléments et tirée son pouvoir de la Terre-mère ; mais contrairement au shamanisme c’est une société qui réagit et ne répond pas : les shamanes suivent les éléments et corrigent ce qui provoque des troubles, les géomanciens réagissent et changent les choses pour que le trouble ne soit plus. Ils sont comme l’eau autour d’un roc : le courant contourne, alors que les shamans essayeraient de déplacer le roc ou de trouver un autre chemin. La géomancie est aussi une pratique qui combine l’utilisation des énergies arcaniques et des énergies divines, toutes les deux issues de l’univers.
Les légendes pandarens disent que les esprits et les énergies s'agitent dans le cosmos : esprits et énergie définissent la réalité, et de ces deux sources vitales la vie est formée. Telle est la base de la géomancie pandaren.

Les Transcendents essayent de devenir des avatars de ses énergies créatrices de l'univers, de les contenir dans leur corps, ce qui font d'eux des esthètes, des guerriers et des mystiques. Les Transcendants sont des héros pour le peuple Pandaren : très rares, ils ont tous jurés de défendre leur peuple, et sont la sagesse incarnée : la puissance créatrice de l'univers contenue dans le corps physique d'un pandaren.

Traditions :
Ils ne pleurent pas les échecs : ils étaient mal préparés et feront mieux la prochaine fois. Cette philosophie se retrouve dans tout ce qu’ils font, que ce soit des arts martiaux à la cuisine. Ils sont affables et calmes et offrent toujours la patte à un voyageur sur le chemin… mais cette patte peut devenir une arme si jamais le voyageur se montre hostile.
Les valeurs les plus importantes pour les Pandaren sont l’honneur, l’amitié et la discipline. Les Pandarens sont excentriques, ne restent jamais longtemps à la même place, mais font de grands amis et protecteurs.

Parmi les traditions Pandaren ont connaît l’art de l’acupuncture. L’art le plus célèbre reste néanmoins l’art du brasseur. Les trois plus grands maîtres brasseurs furent Chou Ling Sing, Hong Liu et Xiang. Cela surprend souvent les gens qui rencontrent des Pandaren pour la première fois. Une bonne journée pour un Pandaren débute avec de la méditation et finit avec une bonne bière partagée avec un ami. La bière est considérée par la plupart des habitants de Kalimdor comme une boisson des masses qui embrouille l’esprit et détourne des dieux, mais les Pandaren rient à cette notion. Les Pandaren aiment les gens qui vivent la vie jusqu’au bout, et aiment l’aventure et raconter des histoires autour d’un verre dans une taverne. Ceux qui ont la chance de partager la boisson d’un pandaren trouveront que ce sont les meilleurs au monde, et jamais ils n’arriveront ensuite à être satisfait uniquement avec les boissons de Kalimdor. Les Pandarens sont un peuple avec des nombreuses traditions et arts importants pour leur façon de vivre, et aucun ne l’as as autant influencé que celui du brassage. Boire se trouve impliqué dans toutes les facettes de la vie d’un pandaren, et l’art du brassage demande de trouver des ingrédients et manier de puissantes forces magiques pour créer les mythiques bières Pandaren. Boire et brasser sont des rituels pour eux dans la vie de tous les jours, et surtout en rapport avec le combat. Le brassage est considéré comme l’une des plus nobles poursuites, et les maîtres brasseurs comme des prêtres.
Bien que boire soit une des bases de leur société, les Pandaren se rendent que très rarement ivre.

Les Pandarens ne sont pas de particulièrement bons inventeurs, et plutôt que de devenir bricoleurs, ils préfèrent apprendre à fabriquer un type particulier d'objet et se spécialisent dans la matière. En dehors de la fabrication d'objets en rapport avec la distillerie de bières, ils n'inventent rien : ils fabriquent des objets déjà connus. Dans le domaine de la distillerie, ils effectuent des essais et des innovations sans cesse. Nombres de pandarens pensent que les alcools créent artificiellement sont corrompus ou moins bons que ceux naturellement, mais ce n'est pas le cas de tous.

Personnalités :
- Chen Brune-d’orage, parfois appelé aussi Museaugrondant ou Orage-de-brune. Le plus connu des maîtres brasseurs Pandaren, il est aussi le seul à actuellement parcourir les terres de Norfendre, Kalimdor et Lordaeron, à la recherche d’ingrédients exotiques pour fabriquer de nouvelles boissons aux pouvoirs magiques. Il a aidé à la lutte contre l’amiral Daelin Portvaillant, et fut un allié de Rexxar durant la fondation de Durotar.

- Mojo Brune-d’orage : peut-être frère du précédent, il est connu pour ses ouvrages sur l’art de la guerre depuis que l’histoire existe et ses recherches sur les espèces conscientes d’Azeroth et d’Outreterre.

Bières Pandaren :
- Whisky noir : cette boisson as été crée par Xiang pour les aventuriers qui venaient essayer de se cacher dans son bar. Un whiskey couleur d’encre, plus épais que la majorité des whiskys, et qui prend une couleur dorée lorsque la lumière le touche. Il a un goût boisé, suave et froid. Avec une dose de ce whisky, on peut se fondre dans les ombres et être invisible pendant 30 minutes si immobiles. Si 4 doses sont bues, on est invisible et on peut se déplacer pendant 10 minutes, mais la dextérité est réduite de 4. Les effets de détection magique ne fonctionnent pas. Bière pandaren. Se fabrique par bouteille de 12 doses à 450 PO la dose.

- La bière ambrée du cheveu du chien de Chou : il arrive extrêmement rarement d’un pandaren devienne ivre. Une parabole Pandaren dit que si quelqu’un vous tire, au lieu de résister vous devriez pousser. Cette bière à la couleur rouge ambrée au goût léger permet de retrouver l’esprit clair et aiguisé. Bière pandaren, + 1 constitution et détection de la magie à volonté durant 4 heures. Se fabrique par tonnelet de 20 doses à 300 PO la dose.

- Bière de bravoure de Hong : cette bière crémeuse est bu avant la bataille pour établir la camaraderie entre frères d’armes. Boire est ce qui forge le lien de fraternité dit un adage Pandaren. Cette boisson amère et épaisse est un exemple que les nains sur le front aiment consommer. Bière pandaren, + 1 de moral aux jets d’attaque et de sauvegarde pendant 3d4 heures. Se fabrique par tonnelet de 20 doses à 250 PO la dose.

- Liqueur du combat de Hong : crée en réponse à sa boisson d’avant-combat, cette boisson d’après-bataille est une liqueur légère malté avec une touche de miel et de citron permettant aux combattants de se remettre des blessures et des cicatrices psychologiques de la bataille. Bière pandaren, permet de compter deux heures de repos comme 8 si on boit la boisson lentement. Retire les effets de choc ou de maladies pendant 1d6 heures (l’effet continue dans la durée, mais ses effets sont annulés pendant la durée de la bière). Se fabrique par tonnelet de 20 doses à 250 PO la dose.

- Whisky du guerrier blessé : dans la culture Pandaren, la bière est un trésor, mais le whisky est révéré. Il symbolise la santé, la constitution et la chance. La philosophie pandarien dit que le meilleur whisky peut rendre un guerrier capable d’affronter tous les ennemis. Bière pandaren, chaque dose soigne 1d4 points de vie, 4 doses donnent un bonus de + 2 en force et en constitution pendant 1d6 heures et immunise à la peur et aux charmes. Pénalité de – 1 aux jets d’initiative et de réflexes par dose. Se fabrique par bouteille de 10 doses à 1500 PO la bouteille.

- Cidre de garde à vous de Chou : la peur et l’horreur sont des réactions normales face aux morts-vivants. Chou haïssait le Fléau et créa cette boisson pour aider ceux qui le combatte. Détecte les morts-vivants à 30 pas, + 2 aux jets de sauvegarde contre la peur et l’absorption d’énergie. Bière Pandaren. Fabriqué par tonnelet de 20 doses pour 1250 PO.

- Tonique secret du maître de l’ivresse : Chou Ling Sing offrit le secret de cette boisson aux membres du cirque Gobelin de Slink le fort en remerciement des enseignements sur les acrobaties gobelines. Bière pandaren. + 10 aux jets pour feinter. Fabriqué par bouteille de 10 doses pour 1250 PO.

- Promesse du Pandaren : une bière célèbre durant la fête des Brasseurs.

- La Brune d’orage : chef d’œuvre de Chen Brune-d’Orage cette puissante boisson est faite à partir de canines de lion, de rognons de trotteur et de corne de Lézard Tonnerre, et augmente la force au détriment de l’intelligence.

- La bière Trogg : une autre recette de Chen, cette boisson est faite à partir de glandes d’éclairs d’Orageux, d’un foie de Kodo et d’une glande salivaire de faucon-tonnerre. Elle augmente les points de vie au détriment de la sagesse.

L’artisanat Pandaren produit d’autres objets que les bières :
- Les Pan-lances : des lances faites de bambou avec une pointe acérée rappelant une feuille de bambou.
- Les lames Shaktani : ces lames élégantes et extrêmement coupantes sont toujours une arme de maître car leur lame courbée et leur équilibre sont très difficiles à obtenir.
- Les armures de lanciers : faites de bambou renforcé de cuir et de morceaux d’acier, c’est l’armure lourde des troupes de front.
- Les armures de danseurs de guerre sont faites selon le même principe que les armures de lanciers, mais les liens sont faites avec de la soie-acier très rare et des billes de métal creuses renforce le tout, faisant un bruit lorsqu’on les frappe.

Les arts martiaux sont comme tout chez les Pandaren : ils essayent de se perfectionner dedans et d’atteindre leurs limites. Si un pandaren blessé ne peut plus donner de hauts coups de pieds, il s’entraînera sur une autre voie de combat. Si l’adversaire est grand et fort, il ne lui opposera pas la force. Il cherchera toujours la façon la plus réfléchie de le battre en utilisant le moins de force possible.

Noms :
Noms de famille : chanteterre, doigtvert, bierremiel, grâcelumineuse, vinracine, douceliqueur, patterapide.
Féminins : Huan, Jiang, Lian, Mei, Ping, Shui, Zi.
Masculins : Chen, Jinto, Kesha, Masha, Mushi, Polo, Sinjo.

Cousins : il semblerait qu’il existe des cousins plus animaux et sauvages des Pandarens vivant en Norfendre et alliés aux Wendigos. Un groupe de ceux-ci fut vu commandé par un maître brasseur Pandaren dans la garde d’élite de Garithos lorsqu’il essaya d’empêcher les Elfes de sang de s’enfuir en outreterre.

Apparence :
Ils ont une apparence de gros panda, au corps agile, capable de courir à 4 ou 2 pattes. Ils sont experts en escalade et ont une tendance naturelle à sourire tout le temps. Ils ont une taille à peu près similaire à celle d’un humain, mais sont beaucoup plus impressionnants.

Professions :
- Lanciers : les défenseurs et la base des troupes. On dit qu’ils en sont à apprendre la danse de guerre. Maîtres dans la Pan-lance ils épaulent et sont commandés par un danseur de guerre, qui sélectionnera parmi eux ses apprentis.
- Danseurs de guerre : la guerre est un art pour les Pandarens, qui pratiquent la danse de guerre. Les danseurs sont des combattants agiles et rapides, aux coups élégants, précis et mortels. Ils sont l’épitome de la philosophie Pandaren appliquée à la guerre : magnifiques et redoutables, et essayant de tout faire pour ne pas utiliser leurs talents. Ils sont à la tête des combats pour leur peuple, traversant les rangs ennemis par des acrobaties de toute beauté.
- Les géomanciens sont les prêtres et les mystiques qui guident leur peuple. Ils combinent les pouvoirs des shamans et des ensorceleurs. Ils pratiquent les 100 chansons des esprits.
- Shodo-pan : jadis le titre de l’Empereur de Pandaria, il désigne aujourd’hui le chef d’un shao’din. Un danseur de guerre doué, il doit aussi servir de géomancien et comprendre les besoins spirituels, car si le géomancien est le ministre des esprits de la terre, le shodo-pan est celui des esprits du peuple.
- Maître brasseur : maître dans les arts du brassage et du combat à mains nues, ils pratiquent le style de l’ivresse et sont connus pour canaliser les éléments et cracher des flammes.
- Transcendant : maître mystique des Pandarens, les transcendants suivent le chemin de la géomancie pour transformer leur corps en vaisseau pour les éléments qu’ils utilisent en même temps que leurs arts martiaux.
- Archer
- Moine : pratiquant des arts martiaux.
- Maître des runes solitaires : tout comme les Taurens, les Pandarens ont sut observé les motifs des énergies leys et les canaliser. Mais contrairement à ces derniers, les maîtres des runes Pandarens canalisent l’énergie uniquement à travers eux, ne pouvant obtenir des effets affectant d’autres choses.

_________________
Je me tiendrais devant tous les enemis de cette terre.
Revenir en haut Aller en bas
 
[neutre] les Pandarens
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» [Neutre] Gardiens Sacrés
» [Guilde Neutre] Kirin Tor. (Nom Ig : Académie Pourpre.)
» [Neutre] La Phalange.
» De la maison neutre
» [Discussion] Un deck "neutre" Garde Royale est il possible ?

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Communauté rôliste des Sentinelles :: Les écrits :: L'Histoire d'Azeroth-
Sauter vers: