Communauté rôliste des Sentinelles

Forum de la communauté rôliste des Sentinelles
 
AccueilPortailFAQRechercherS'enregistrerConnexion
Retrouvez bientôt toutes les news importantes dans ce petit espace !
La soirée du voile d'hiver et son concours ! Cliquez-ici
Retrouvez-ici toutes les tavernes d' Azeroth pour vous vous rafraîchir !

Partagez | 
 

 [neutre, dieux-très-anciens, Horde] les Trolls

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
crin-noir
Dans la place
Dans la place
avatar

Messages : 147
Date d'inscription : 12/09/2011
Age : 36
Localisation : Dijon

Feuille de personnage
Nom: Sabot-de-ténèbres
Prénom: Gareth
Cercle:
85/85  (85/85)

MessageSujet: [neutre, dieux-très-anciens, Horde] les Trolls   Jeu 13 Oct - 7:46

Les trolls :
Race neutre, des Dieux-très-anciens et de la Horde.

Histoire de la race Troll :

Les origines de la race troll restent mystérieuses. Certaines légendes disent qu’ils sont les descendants d’elfes de la nuit ayant muté à cause des énergies du Puits d’Eternité, mais bien peu sont ceux qui croient à cette histoire.
Tout ce dont on est sûr, c’est que toutes les tribus trolles sont originaires d’une seule tribu, la tribu Zandalar venant de l’île du même nom. De là se sont formé il y a 16000 ans deux grands empires trolls : l’empire de trolls des forêts des Amani, qui contrôlaient le nord du continent unique et l’empire de trolls des jungles des Gurubashi. Les deux empires jumeaux n’avaient aucun lien de subordination entre eux, mais généralement travaillaient ensemble.

Mais il y a 12000 ans débuta une guerre entre les Aqir et les trolls, qui dura des siècles avant qu’un événement extérieur fasse éclater l’empire Aqir en deux royaumes beaucoup moins puissants : les Qiraji et les Nérubiens. Les trolls reconquirent une grande partie de leur territoire, débutant ce qu’on connut comme l’âge d’or des trolls. Les Elfes de la Nuit, descendant des Trolls Noirs ayant muté avec les énergies du Puits d’Eternité créèrent leur propre empire.

Les trolls ensuite débutèrent des guerres avec l’empire des elfes naissant et les deux empires jumeaux éclatèrent en des tas de petites tribus disparates alors que les trolls perdaient la guerre, débutant les âges sombres. Ils furent sauvés d’une extermination totale par la Fracture, qui sépara le continent unique en trois suite à la Guerre des Anciens. Les lambeaux de l’empire Elfe eurent d’autres préoccupations que les multiples tribus trolls qui vivaient aux franges de leur territoire, et la civilisation trolle telle que nous la connaissons débuta.

Les différentes tribus devinrent de plus en plus indépendantes et différentes, de nombreuses guerres civiles parsemant cette période de leur histoire autant que de guerres contre d’autres peuples. La famine et la mort étaient monnaie courante pour la race trolle, et les restes de l’empire Gurubashi décidèrent de faire appel à des forces mystiques pour survivre. Les Atal’ai invoquèrent un des loas les plus sombres, le dieu sanglante Hakkar le dévoreur d’âmes. Ce dernier offrit force et puissance aux Gurubashi, qui conquirent la région de Strangleronce et des archipels alentours, mais au prix de sacrifices journaliers et de massacres continuels. Les Zandalari firent comprendre le prix de la vénération de Hakkar.

Les Gurubashis se rallièrent aux Zandalari et chassèrent les Atal’ai jusqu’au temple englouti d’Atal’Hakkar, avant que leur tribu ne s’éclate à son tour en plusieurs petites tribus.

Les guerres trolles opposèrent les hauts-elfes aux trolls de l’empire Amani, et menèrent à l’alliance entre les humains et les hauts-elfes, alliance qui écrasa l’empire Amani qui ne s’en releva jamais.

Ensuite, l’histoire des trolls se centre sur la tribu Sombrelance : les autres tribus ont peu d’influence sur le monde en dehors de l’alliance de certaines avec les forces de la Horde durant la première et la deuxième guerre.

A l’aube de la troisième guerre, les Sombrelances commencèrent à souffrir d’une guerre contre les nagas de la Sorcière des Mers dans leur demeure des îles brisées. Ils furent sauvés par l’intervention des orcs de Thrall et se joignirent à cette nouvelle Horde, migrant avec les orcs sur les côtes de Durotar. Là ils s’installèrent dans les îles de l’écho, dont ils furent chassés peu de temps après par les traîtres de leur propre tribu sous les ordres du féticheur Zalahane.

Les Sombrelances continuèrent à servir la Horde durant les événements suivants, ralliant la tribu des Briselances à la Horde et se faisant des alliés de la tribu des Vengebroches, tout en conquérant de nouveaux territoires comme le marécage de Zangar en Outreterre. Un grand changement intervint lorsque Vol’jin, le rusé chasseur des ombres, recruta son peuple et tous les volontaires de la Horde disponibles pour reprendre les îles de l’écho à Zalahane avec la bénédiction du loa BwonSamdi. Vol’jin tua son ancien ami et rallia les druides trolls à son peuple.

Les trolls souffrirent de l’Effondrement, comme tout le monde, mais leurs relations avec la Horde se tendirent : les trolls Sombrelances devinrent des parias dans la Horde de Garrosh, mais refusèrent de partir en mémoire de Thrall (Vol’jin menaça même de tuer le nouveau chef de guerre).

Les trolls Zandalari connurent une crise religieuse après l'Effondrement et voulurent réunifier les empires trolls. Des archontes Zandalari accompagnés de guerriers de leurs tribus furent envoyés à Zul'gurub et Zul'aman pour y réorganiser les forces des différentes tribus en deux empires forts et unis, rappelant aux autres trolls les chutes de Zul’farrak et Zul’drak. Ils convoquèrent les tribus pour les rallier, mais les Sombrelances refusèrent l’offre, ne voulant pas d'un nouvel esclavage. Les Zandalaris répondirent qu'ils trahissaient ainsi leur peuple, et Vol'jin répondit que son peuple c'était la Horde et prévint les forces de la Horde et de l'Alliance de la résurgence des forces Zandalari.

Personnalités :

 Le roi Rastakhan, roi de Zandalar, est le descendant de Zanza (ancêtre troll mythique devenu loa) et celui derrière le renouveau religieux des empires jumeaux. C'est une autorité religieuse importante, même si sa tribu en elle-même n'est pas des plus importante. C'est lui qui envoya des émissaires et des forces de sa tribu sur l'île de Yobamja pour s'opposer au retour de Hakkar avant la Croisade Ardente puis à Zim'torga pour aider les loas massacrés par les Drakkari. Mais aujourd’hui, le renouveau inspiré par l'Effondrement a relancé une fureur religieuse sanglante chez les Zandalari, qui appliquent aujourd’hui certains des techniques des Drakkari contre Hakkar lui-même. On dit que c'est un puissant sorcier-docteur, et que ses gardes du corps sont tous renforcés avec de puissantes potions magiques.

 Vol'jin, le rusé chasseur des ombres : fils de Zul'jin, qui rallia les Sombrelances à la Horde, il est celui qui guida son peuple jusqu'au salut sur les côtes de Durotar, pour y être trahi par son meilleure ami Zalahane, il rallia son peuple pour reprendre leur nouveau foyer des îles de l'écho et refusa le nouvel esclavage des Zandalari. Enfant, avec Zalahane il alla dans une zone réservée aux esprits pour parler aux loas, y recevant des visions et le pouvoir de chasseur des ombres. Guerrier talentueux et dévoué, il est aussi pour beaucoup pour le renouveau religieux des Sombrelances.

 Le roi des Drakkari, Malakk, est l'un des plus craints de tous les trolls de la planète. Chef de la plus puissance tribu de trolls des glaces, il règne sur Zul'drak d'une main de fer et sanglante. Il favorise les combats même à l'intérieur de sa propre tribu, et tues tous ses opposants. Celui que l'on surnomme le Roi De Givre est décrit comme vénal et sinistre comme tout son peuple, il règne depuis la forteresse de Gundrak.

Traditions :

Les trolls sont des survivants avant tout, maintenant. Leurs traditions sont donc marqués par cette triste réalité. La survie du groupe et la domination des autres groupes sont leur préoccupation principale : ils sont racistes et sanguinaires. La religion, en particulier une superstition omniprésente avec une peur de la colère des loas, se retrouve dans toutes leurs cérémonies et rituels.

Les Zandalaris servent de caste religieuse supérieure pour l'ensemble de la nation Trolle, chargés en plus de la réunion tous les 6 ans d'ambassadeurs de toutes les tribus trolles, de tenir à jour des chroniques des nations trolles et des rituels envers les ancêtres communs, à Zuldazar, la capitale du royaume de Zandalar. Ils sont dans un sens chargé de l'unité et de la survivance de la nation trolle malgré les nombreuses querelles internes (ce qui provoqua leur crise religieuse après l'Effondrement).

Les trolls possèdent de nombreuses pratiques issues de leur vie dans la jungle et les difficultés de la survie, comme l'habitude de se déplacer pieds nus pour la discrétion. Issus du vaudou (aussi écrit vaudoo ou voodoo), les trolls pratiquent beaucoup la réduction de tête, qui a pour objectif d’emprisonner l’esprit de leur victime dans la tête pour effrayer les autres esprits.
L’ingénierie pour les trolls n’est qu’une autre forme de sorcellerie : ils voient dans la vapeur uniquement un contrôle des esprits de l’eau, de l’air et du feu. Leurs objets utilisent donc souvent la vapeur et autres formes mécaniques, et sont souvent de petites tailles et mortelles : nombre d’objets sont fait pour utiliser des poisons.

A noter que les trolls maîtrisèrent la magie des enchantements avant les Haut-elfes, qui copièrent certaines de leurs techniques lorsque eux-mêmes découvrirent cette magie.

Les trolls pratiquent pour presque tous le cannibalisme, un symbole de leurs talents de chasseurs, de leur supériorité, mais aussi pour acquérir le pouvoir de leur victime et vaincre son esprit au moment où celui-ci quitte son corps. Les trolls parlent généralement le Zandalari, leur langue ancestrale, et le commun, mais certaines tribus très primitives ne parlent plus que le bas-commun.

Les armes traditionnelles des trolls sont la lance et les haches de pierre. Étant naturellement des chasseurs, ce sont deux armes très adaptées à la chasse. Les haches sont aussi souvent utilisées pour le lancer, et les berserkers trolls peuvent faire tomber une pluie de haches sur leurs ennemis, au corps-à-corps ou à distance selon leurs spécialités. Les berserkers deviennent ainsi souvent après plusieurs semaines de consommation de nombreuses drogues et sortilèges de la part des sorciers-docteurs. Les plus redoutables des berserkers sont les Primals, qui rejoignent leur animal intérieur et devient de plus en plus bestiaux au fur et à mesure de leur lien avec leur bête, et de plus en plus dangereux.

Religion :

La religion vaudou est la religion de toutes les races trolles, et se montre plutôt flexible dans son adaptation à l'environnement. Vous trouverez plus d'informations dans le document Religions et cultes, au chapitre Vaudou. C'est la croyance qu'il existe un monde des esprits en parallèle avec notre monde, et que celui-ci est peuplé avec des entités puissantes, les Loas. Ces derniers sont des esprits cruels et dangereux que les trolls doivent apaiser avec des sacrifices. En échange, ils reçoivent la bénédiction des loas et des pouvoirs. Les féticheurs, les sorcier-docteurs, les chasseurs des ombres et certains prêtres trolls sont chargés d'accomplir les innombrables rituels destinés à apaiser les loas.
La religion en elle-même est flexible car de nombreuses divinités et puissantes entités d'autres panthéons ont été intégrés à celui du vaudou en les associant à des loas. Ainsi, les trolls des sables vénèrent les Dieux-très-anciens à travers leur divinité Hydre et se rallièrent aux forces d'Aile-de-mort durant l'Effondrement.

Les pratiquants des arts mystiques, autant divins qu'arcaniques, considèrent généralement que leurs pouvoirs sont des cadeaux des loas, et pratiquent donc souvent des rituels impliquant des malédictions et la création de zombies (parfois en transformant des vivants en esclaves sans volonté avec des sorts et des potions, parfois en ressuscitant des morts-vivants, mais différents de ceux du Fléau : ces derniers ne sont pas contrôlés par le pouvoir de la Peste).

Les trolls possèdent souvent un lieu sacré où les chasseurs des ombres rencontrent les Loas, et où les inconscients y connaissent la punition des esprits. Sur les îles perdues, demeure originelle des Sombrelances, l’endroit s’appelait le Foyer Originel.

Physiologie :

Les trolls sont souvent de grands échalas (plus qu'un homme moyen), très musclés. Ils ont des traits rappelant les elfes et les orcs avec des crocs protubérants et des oreilles allongées. Leurs bras sont longs par rapport au corps, leurs jambes très puissantes et ils sont dotés de réflexes rapides adaptés à leur mode de vie de chasseurs. Les trolls ont seulement 3 doigts, 2 doigts et un pouce opposable et seulement 2 orteils.
Les trolls des forêts ont souvent une couche de mousse leur poussant sur le corps, suite à une mutation apparut il y à plusieurs millénaires. Ceci est souvent responsable de leur couleur de peau, généralement le vert mais parfois du violet ou du gris.
La caractéristique physiologique principale des trolls, qui sert souvent dans des potions alchimiques, est leur capacité de régénération : les trolls peuvent ainsi régénérer des blessures très rapidement, voir repousser des membres en quelques jours.
Les différentes races et tribus trolls :

- Les trolls des forêts : les trolls issus de l’Empire Amani appartiennent à cette race. A la peau vert clair, ils sont connus pour leurs lanceurs de haches. Ils sont violents et sanguinaires pour l’essentiel, et vouent une haine sans limite aux elfes, en particulier les hauts-elfes qui ont installé leur nation sur leurs anciennes terres. Les trolls des forêt rejoignirent la Horde de Gul’dan après la promesse de reconstruire leur empire, mais abandonnèrent celle-ci lorsque la défaite sembla inévitable. Ils sont très proche de la végétation et portent parfois des plantes voir une couche de mousse sur leur peau.

o Les Amani’shi sont les restes de l’Empire Amani. Dirigé par Zul’jin le héros (jusqu’à sa mort au combat), ils résident dans Zul’Aman dans les Terres Fantômes. Sous l’influence des Zandalari, leur nouveau chef Daakara l’invincible essaya de reconstruire l’empire Amani.

o Les Arbresfeu sont une des deux tribus de trolls des forêts à avoir continué à servir la Horde, rejoignant le clan Rochenoire et sa Horde noire dans les profondeurs du pic de Rochenoire. Ils considèrent toutes les autres tribus de trolls des forêts des déserteurs, sauf les Brûleronce, et haïssent encore plus les Vengebroches. Ils respectent la mémoire de Zul’jin.

o Les Ecorchemousses s’accrochent à leur territoire de Zul’mashar dans les Maleterres de l’Est. Avec cette terrible obstination, ils ont commencé à être corrompu par les maléfices et poisons du Fléau. Leur chef actuel, le seigneur de guerre Thresh’jin, prit la place de son prédécesseur Vex’tul par trahison. Vex’tul, contaminé par le Fléau comme beaucoup des siens, est devenu un mort-vivant reprouvé indépendant.

o Les Vengebroches des Hinterlands sont des alliés de la Horde, même s’ils n’en font pas officiellement partie. Ils ont des accords d’entraides et de support. Comme les Sombrelances, les Vengebroches diffèrent du reste de leur race car ils connaissent plus la compassion et le respect de l’autre que les instincts sanguinaires et une soif de violence sans limite. Tout comme les Sombrelances, leur pratique du vaudoo est moins noire que celle du reste des trolls.

o Les Brûleronces sont la seconde tribu ayant rejoint la Horde noire. Leur chef est le maître de guerre Voone, et ils ont les mêmes vues et attitudes que leurs alliés Arbresfeu.

o Les Vilesbranches des Hinterlands sont des ennemis des Vengebroches dont ils sont les voisins. Dirigés par la grande prêtresse Hex depuis Jintha’alor, ils sont des fidèles de Hakkar le fouette-âme, et lui sacrifient régulièrement des prisonniers. Ils pensaient sacrifier la tribu Vengebroches en entier à leur dieu, mais ceux-ci ont résisté et reçoivent maintenant l’aide de la Horde.

o Les Fanécorces se trouvent dans les Hinterlands et les hautes terres d’Arathi, ce qui en fait la tribu la plus géographiquement étalée. Dirigé par le sorcier-docteur Maljin depuis Shadra’alor, ceux d’Arathi ce sont alliés aux ogres pour chasser la Horde alors que ceux des Hinterlands combattent les Marteaux-hardis.

o Les Ombrespins survivent tant bien que mal dans les Terres-Fantômes aux portes de Zul’Aman, servant Kel’gash.

o Les Sombresvallons vivaient dans la forêt des pins argentés, près de la rivière Arevass et étaient connus pour leurs chevaucheurs de tortues. Ils furent pris entre les Nagas d’Illidan partis sauver Tyrande et le Fléau, et sont supposés exterminés.

- Les trolls des jungles : seconde plus grande race de trolls, ils sont descendants du grand empire du sud, l’Empire Gurubashi. A la peau plus violette et foncée que leurs cousins des forêts, ils sont connus pour leur art de la lance.

o La tribu Sombrelance est la plus célèbre des tribus de trolls des jungles, mais aussi la plus atypique. Originaires des îles brisées près du Maelström, chassés par les murlocs serviteurs d’une puissante naga, sauvés par Thrall, et maintenant part de la Horde, ils ont développé des notions de compassion, de respect et d’entraide loin des attitudes racistes et sanguinaires de leur race.
 Les Sianne-quashi forment l’élite de la tribu.

o Les Scalps-rouges sont une tribu sanguinaire du nord de Strangleronce. Suivants de Hakkar et alliés des Gurubashis, ils sont sous les ordres de Gan’zulah de Zul’Kunda. Après le Cataclysme, ils devinrent plus calme jusqu’à ce que l’élémentaire d’eau Naïas leur donne de nouveaux pouvoirs et les manipule dans une guerre contre les Sombrelances.

o Les Casse-crânes sont aussi des alliés des Gurubashis, des fidèles de Hakkar et vivant dans Strangleronce, mais ils sont en guerre avec les Scalps-rouges pour les anciennes terres Sombrelances qui ne faisaient pas partie des îles brisées. Ana’thek le cruel les dirige depuis Zul’Mamwe.

o La secte Atal’ai n’est pas véritablement une tribu à l’origine, leur nom signifiant « personne dévouée » en Zandalari, ils servent Hakkar depuis qu’ils furent chassés de l’empire Gurubashi lorsque celui-ci essaya de servir d’autres loas (avant de retourner à son culte plus tard). Ils essayent de l’invoquer dans le temple englouti de Hatal’Hakkar par le Vol Vert dans le marais des chagrins.

o La tribu Gurubashi dans Zul’Gurub sont le plus gros des restes de l’empire du même nom. Ils sont de nouveau dirigés par la secte Atal’ai, qui rallia plusieurs autres tribus de l’ancien empire à leur culte pour invoquer leur dieu sanguinaire. Ils vivent dans Strangleronce. Après la défaite de Hakkar, Jin’do le briseur d’esprit revint d’entre les morts avec l’aide des Zandalari et pris le pouvoir à Zul’gurub en volant l’essence du dieu.
 Les Venimanciens sont des puissants sorciers-docteurs spécialistes dans l’utilisation des poisons, ils protègent Zul’gurub.
 Garde-venin : des hommes serpents serviteurs de Venoxis, chef des Venimanciens.

o Les rebelles de Zalahane vivent dans les îles de l’écho. Ce sont des anciens Sombrelances qui rejettent les nouvelles voies de leur tribu. Ils servaient le puissant féticheur Zalahane, l'ancien meilleur ami de Vol'jin, obsédé par le pouvoir. Il prit le contrôle des îles de l'écho, forçant certains trolls à devenir druides et se cacher et repoussant les Sombrelances sur les côtes de Durotar. Bien que de nombreuses expéditions crurent avoir tué le féticheur mais en fait ils furent trompé par les maléfices de Zalahane, jusqu'à sa mort finale des mains de Vol'jin.

o La tribu Briselance vit dans le petit village du même nom au nord de Sombrivage. Ils sont connus comme accueillant pour les visiteurs mais préférant vivre en reclus loin du reste du monde. Ils appartiennent de manière très lâche à la Horde. Ils firent partis des trolls de Strangleronce qui fuirent le pouvoir grandissant des Hakkari. Ils sont dirigés par la prêtresse Una’Jiro. Depuis l'Effondrement, leur territoire est maintenant exposé et ils sont victimes des attaques de l'Alliance.

- Les trolls des îles : parfois considéré comme un sous-groupe des trolls des jungles, on considère souvent les Sombrelances comme des trolls des îles.

o Les Zandalari : très puissante, elle est la race originelle des trolls et une tribu de grande importance. Le fondateur légendaire de la race troll, Zanza, fonda cette tribu, et aujourd’hui son descendant est le roi Rastakhan, le chef de la tribu. Originaire de l’île de Zanda, les Zandalar ont émigré en partie vers l’île de Yobanja pour y installer un avant-poste pour lutter contre le retour des Hakkari (fidèle du loa Hakkar) au contrôle des Gurubashi.

- Les Trolls noirs : plus gros, plus féroces, plus primitifs que les autres trolls, ils n’ont jamais eu un empire. Leur nom vient de leur peau qui est très sombre, et de leur habitude de se battre essentiellement la nuit. Appelés parfois Sombres Trolls des forêts, ils ont été vus lors de la bataille du mon Hyjal, et dans les recoins les plus sombres de Orneval et Gangrebois. La seule tribu recensée de cette race est la tribu Ombrecroc. Ils ont été massacrés par le Culte du Crépuscule lorsque celui-ci prit contrôle des montagnes d’Hyjal. Ils sont les ancêtres des Elfes.

- Les trolls des glaces : à la peau bleu-vert très pâles et aux cheveux blancs, ils sont supposés être les premiers à s’être séparés des Zandalar. Les trolls des glaces sont généralement physiquement similaires à leurs cousins des forêts en dehors de la couleur, sauf les Drakkari qui sont plus massifs et grands.

o Crins-de-givre : ils affrontent les nains à Dun Morogh.

o Drakkari : ils ont fondé un empire en Norfendre, Zul’Drak. Ayant construit un puissant empire, chassé de Zandalar car ils étaient trop violents même pour des trolls. Ils mènent une lutte qu’ils sont en train de perdre en Norfendre contre le Fléau, ayant sacrifiés leurs dieux pour voler leurs mojos. Leur tribu est pratiquement éteinte suite aux meurtres de leurs dieux.

o Les Haches-d’hiver vivaient dans la vallée d’Alterac jusqu’au jour où ils partirent, à la grande surprise des Foudrepiques et du clan Loup-de-givre.

o Les Crocs-d’hiver sont des trolls vivant en voisin des Drakkari, mais qui préfèrent éviter les confrontations avec eux.

- Les trolls des sables ou trolls du désert vivent dans les déserts de Tanaris. Ils ont la peau couleur ocre-sable et les cheveux rouges. La seule tribu connue est l’ancienne tribu de l’empire Gurubashi des Furie-des-sables de Zul’Farrak.

- Les trolls des steppes : habitant des steppes boisées d’Azeroth, ce furent des alliés de la Horde durant la 2e guerre connus pour leurs berserkers et leurs lanceurs de haches.
o Lancerose : peut-être une blague, mais Rokhan cite cette tribu.

Les trolls possèdent plusieurs sous-espèces :

- Les trolls géants : énormes masses de muscles avec des défenses gigantesques, ils sont bien acceptés par la société troll mais les autres races les voient comme des monstres. Leur origine est inconnue, que ce soit par la naissance ou des altérations magiques comme les berserkers. De nombreux Zandalaris comme les archontes et les bellicistes appartiennent à cette sous-espèce.

- Les Abominations trolls sont des résultats des malédictions de la Légion Ardente après l’échec de la Horde. Ce sont des tas de chair sanguinaires qui ne connaissent que la destruction et sont chassés par les autres trolls.

- Les trolls momifiés : les trolls pratiquent la momification pour leurs morts. Avec leurs rituels et la puissance de la nécromancie, il existe de nombreux mort-vivants momies trolls, de différents types, la plupart continuant de servir leurs tribus.

- Les trolls du fléau sont les rares trolls qui ont été affectés par la peste, actuellement une variante de la peste spécialement créé pour eux. Ils ont les bras ballants et des yeux renfoncés verts, fonctionnant comme des zombies. Leur peau est vert pâle maladif, ils deviennent facilement confus. Le Suzerain Drakuru du Fléau améliora et réussit ainsi à contrôler une partie de Zul'drak, créant des trolls à la peau grise, la démarche lente mais résolue, qui devinrent souvent des chevaliers de la mort.
o Chancre-sang : des sortes de berserkers trolls crées à partir de chef trolls des Drakkari capturés par le traître Drakuru en utilisant la version définitive de la peste spéciale crée pour vaincre les trolls de Norfendre.
o Les non-vivants écorchemousse de Zul’mashar sont pour certains des mort-vivants trolls crées par la magie troll et dont le contrôle a été volé par le Fléau et pour les autres les résultantes d’expérimentations de sortilèges et de variantes de peste par les forces locales du Fléau (les corps infectés sortent périodiquement de leurs tombes).

- Les trolls spectraux sont des trolls morts-vivants exclusivement serviteurs du Fléau. Ils sont très rares car visiblement le résultat d'expériences particulières ou autres, par exemple les premières expériences de Drakuru.

Professions :

Les trolls combattants deviennent guerriers, chasseurs, berserkers, primals, voir chevaucheurs de chauve-souris vampires ou lanceurs de haches. On trouve aussi de nombreux voleurs, où les talents de survie et de discrétions dans la jungle se révèlent très utiles.

Les trolls pratiquant la magie divine deviennent des prêtres des loas, souvent orienté vers la magie des ombres, des sorcieurs-docteurs spécialistes des potions, des shamans pratiquant le culte des ancêtres et le respect des esprits, des maléficiateurs lançant malédictions et sorts de nécromancie. Les plus combattants d’entre eux deviennent des chasseurs des ombres, des combattants soutenus par des pouvoirs magiques divins accordés par les Loas.

Les autres trolls se tournent plus rarement vers des carrières de sorciers et de druides, même si ces deux carrières sont beaucoup plus courantes chez les Sombrelances (après le renouveau lié à la survie d'un groupe de féticheur grâce à l'aide d'un loa raptor et leur ralliement aux Sombrelances après la reprise des îles de l'écho). On trouve aussi de rares démonistes.

_________________
Je me tiendrais devant tous les enemis de cette terre.
Revenir en haut Aller en bas
 
[neutre, dieux-très-anciens, Horde] les Trolls
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» [Côté Horde => Neutre] La Coalition Kaboum
» Le rp coté horde
» Tenue d'un Conseil de la Horde
» [Neutre] Gardiens Sacrés
» [Horde] La Reflexion des Ombres

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Communauté rôliste des Sentinelles :: Les écrits :: L'Histoire d'Azeroth-
Sauter vers: