Communauté rôliste des Sentinelles

Forum de la communauté rôliste des Sentinelles
 
AccueilPortailFAQRechercherS'enregistrerConnexion
Retrouvez bientôt toutes les news importantes dans ce petit espace !
La soirée du voile d'hiver et son concours ! Cliquez-ici
Retrouvez-ici toutes les tavernes d' Azeroth pour vous vous rafraîchir !

Partagez | 
 

 [Horde, Légion Ardente, Dieux-très-anciens, Illidari] les orcs.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
crin-noir
Dans la place
Dans la place
avatar

Messages : 147
Date d'inscription : 12/09/2011
Age : 35
Localisation : Dijon

Feuille de personnage
Nom: Sabot-de-ténèbres
Prénom: Gareth
Cercle:
85/85  (85/85)

MessageSujet: [Horde, Légion Ardente, Dieux-très-anciens, Illidari] les orcs.   Sam 1 Oct - 9:29

Les orcs
Race de la Horde, la Légion Ardente, des Dieux-très-anciens et des Illidaris

Histoire :
Les orcs débutèrent leur civilisation en tant que civilisation shamanistique de chasseurs et de guerriers dans les plaines de Nagrand sur Draenor. Ils étaient en paix avec les Draeneis, avec lesquels ils avaient des échanges commerciaux, et étaient plus ou moins en guerre contre les ogres.
Kil’jaeden entra en contact avec le shaman Ner’zhul, et le convainquit que les Draeneis conspiraient contre les orcs. Pour gagner la puissance suffisante pour vaincre ceux-ci, il leur offrit le sang du seigneur des abysses Mannoroth. Grom Gurlenfer fut le premier à en boire, et convainquit les autres d’accepter la Malédiction du Sang. Grâce au sang démoniaque, les orcs devinrent plus puissants, plus grands et changèrent de couleur de peau.

Après le pacte avec les démons, les éléments refusèrent de parler aux orcs. Ces derniers se tournèrent alors vers Ner’zhul, et il s’éleva au poste de chef de la Horde. Lentement cette Horde élimina tous les adversaires qu’elle pouvait, avant que la rage sanguinaire commence à la dévorer de l’intérieur. La société orc s’effondra sur elle-même dans d’inombrables bains de sang. Refusant de voir la destruction de sa race, Ner’zhul trahit Kil’jaeden. Gul’dan fut mis à sa place en tant que leader spirituel de la Horde, et assoiffé de pouvoir et sans intérêt pour la Horde il accepta les offers de Kil’jaeden.
Gul’dan créa le poste de chef de guerre de la Horde et y plaça Main-noire, changeant encore plus la société orc autour des nécrolytes et des démonistes. Il créa le Conseil des Ombres pour diriger depuis les ombres la Horde, et ils cherchèrent des mondes où envoyer la Horde avant qu’elle ne se détruise elle-même.

On sait que les orcs chassèrent une race de géants (mais pas les Gronns) pour prendre possession de leurs temples. Bien qu’on ne sache pas quand, il est probable que ça soit à cette période.

Gul’dan fut alors contacté une nuit par Medhiv, une entité que même son mentor Kil’jaeden craignait. Le mage humain finalement offrit un moyen aux orcs d’envahir un nouveau monde, Azeroth. Le rift qu’il créa à travers les Grandes Ténèbres Par-delà (le nom orc du Néant Distordu) se transforma au fur et à mesure des efforts du Conseil des Ombres en une grande porte connue sous le nom de Portes des ténèbres. La Horde se rua alors à l’assaut de cette nouvelle planète, mais connurent une humiliante défaite car ils pensaient les humains faibles. La Horde se divisa en deux factions, menées par Killrogg Oeilmort et Cho’gall qui s’accusaient chacun de la responsabilité de cet échec, et le Conseil fut forcé de replacer Main-noire à la tête de la Horde pour la réunifier.

Medhiv demanda le trône des royaumes humains auprès de Gul’dan en échange de la localisation de la Tombe de Sargeras. Le royaume de Hurlevent tomba. Le clan Loup-de-givre fut exilé à cette époque, et Durotan son chef fut assassiné avec sa femme, et son fils abandonné. Medhiv mourut aussi, et Gul’dan tomba dans le coma en essayant de trouver la localisation de la Tombe dans la mémoire du Gardien de Tirisfal durant ces derniers moments.
Lorsque Gul’dan se réveilla, Mainnoire le destructeur avait été remplacé par Orgrim marteau-du-destin, et ce dernier avait chassé le Conseil du pouvoir. Gul’dan fonda le clan Chasse-tempêtes et créa les premiers chevaliers de la mort pour assoir sa position dans la Horde en lui apportant de nouveaux pouvoirs. Avec la capture de la reine-dragon grâce à l’âme-du-démon et la trahison d’Alterac, la Horde prit l’avantage sur l’Alliance.

Mais a ce moment-là, Gul’dan trahit la Horde en partant avec son clan et le clan du Marteau du Crépuscule de Cho’gall vers la Tombe de Sargeras. Très affaiblit par ce départ, les forces d’Orgrim ne purent en finir avec le royaume de Lordaeron, et le Seigneur de Guerre se lança à la poursuite des traîtres. Ceci permis à l’Alliance de se rallier et de détruire la Porte des Ténèbres. Coupés des énergies démoniaques, les orcs perdirent leur soif de sang et furent capturés et réduits en esclavage dans des camps d’internement. Ceci mis fin à la 2e guerre.

Terion Fielsang convainquit Ner’zhul de reconstruire la Horde sur Draenor, avant de s’allier avec le Vol Noir pour la récupération de trois artefacts sur Azeroth qui permettrait d’ouvrir des portails vers d’autres planètes. Après la récupération des dits artefacts, Aile-de-mort fit emmener par les orcs sur Draenor des œufs et des membres de son Vol. L’Alliance monta une expédition pour mettre une fin définitive à la Horde originelle, et les Fils de Lothar partirent à travers la porte des ténèbres pour y affronter les forces de Ner’zhul et de Terion. Si les forces de l’Alliance fermèrent le portail vers Azeroth, ils ne purent empêchés l’ouverture de nouveaux portails vers d’autres mondes qui ravagèrent Draenor et la transformèrent en ce qu’on appelle l’Outreterre : des morceaux de planète flottant dans le Néant Distordu.

Plusieurs années après la fin de la 2e guerre, Thrall, le fils orphelin de Durotan réduit en esclavage par l’humain Ondenoire s’échappa du fort de Durn. Thrall trouva Orgrim et appris à propos de sa race et de ses parents avant de partir à la recherche de son clan. Il le trouva et apprit de la part de Drek’tar les anciennes traditions shamaniques de son peuple. Renforcé dans sa détermination Thrall retrouva l’ancien chef de guerre de la Horde et tout deux formèrent une armée qui libéra les camps de concentration.
Lorsque Ogrim mourrut au combat en libérant un camp (camp qui devint le Trépas d’Orgrim dans les Hautes-terres d’Arathi).

Thrall réunit tous les orcs qu’il put et décida de partir vers un autre continent tel qu’un corbeau (l’esprit de Médhiv libéré du pouvoir de Sargeras) lui avais prophétisé, car il savait que la guerre avec les nations humaines ne finirait jamais tant qu’il restait dans les royaumes de l’Est. Arrivé en Kalimdor, après avoir sauvé la tribu Sombrelance, les orcs fondèrent la nation de Durotar. Ils s’allièrent aux Taurens tandis que le clan Chanteguerre de Hurlenfer fut envoyé récupéré du bois dans les forêts d’Orneval.
Là, le seigneur des abysses Mannoroth, qui avait jadis fourni le sang qui avait corrompu la race orc, essaya de reprendre le contrôle de la Horde. Il fut tué par Thrall et Hurlenfer, qui mourut pour vaincre le démon de la Légion Ardente.

Depuis Ogrimmar, leur capitale, les orcs fondèrent une nouvelle nation, une nouvelle Horde. Les débuts furent difficiles, avec en particulier une flotte de Kul Tiras qui faillit briser la trève entre les deux nations. Le manque de bois de Durotar crée de nombreuses tensions avec les Elfes de la Nuit dans la forêt d’Orneval, avec de constantes escarmouches.
Après la réouverture de la Porte des Ténèbres, les orcs retournèrent sur ce qui restait de leur planète natale, Draenor la planète rouge. Ils y fondèrent Thrallmar et se réunirent avec les Mag’har, les orcs restés là-bas et qui n’avaient pas été corrompus par la Malédiction du Sang. Ceci renforca le retour du shamanisme chez les orcs, le retour des anciennes traditions et la réunification des familles.

Aujourd’hui on trouve des orcs du nord au sud de Kalimdor, dans plusieurs régions des royaumes de l’Est, sur les terres de l’Offensive Chanteguerre en Norfendre et dans leurs terres ancestrales d’Outreterre, une nation forte et solide.

Culture :
Les orcs sont une race brutale et guerrière, mais qui possède une société qui leur est importante et organisée. C’est une société de pragmatistes qui n’ont pas peur de tuer pour ce qu’ils pensent être justes ou nécessaire. Ceci est le résultat d’une vie dans un environnement difficile et pas toujours généreux en ressources.
Chaque orc est censé être capable d’exploits physiques comme porter son propre poids, et la faiblesse physique résultait dans le pire châtiment de l’ancienne société orc : l’éxil. La nouvelle société orc est beaucoup plus compatissante, avec un meilleur traitement des péons (les orcs ayant échoué le test des guerriers), et égalitaire entre les classes (la société à toujours été égalitaire entre les sexes). L’influence de Thrall et l’enseignement du clan Loup-de-givre (qui était le plus moderniste des clans dans ce domaine) ont beaucoup changé la vision des orcs dans ce domaine, même si certains clans comme le clan Chanteguerre restent très traditionnalistes.

Unifiés en tant que race, surtout dans la Horde, plus que les Humains n'auraient plus l'imaginer, les orcs possèdent un honneur très important. Leur honneur est aussi important que leur clan ou leur race. Il y a de l’honneur dans la chasse, dans un combat où l’on risque sa vie et l’autre possède une chance, mais pas dans l’assassinat. Le premier nom d'un orc n'as aucune importance, seule le 2e, accordé par les anciens après un haut fait, est important.
Les enfants sont très importants pour les orcs, et jusqu’à récemment les enfants étaient les enfants de leurs parents, mais élévés par le clan. Mais avec l’évolution de la société et l’organisation du territoire, la structure clanique disparait peu à peu puisque les clans se mélangent et vivent ensemble.
Les traditions orcs comprennent un respect des anciens et des ancêtres, ne pas présentez d’excuses pour les actes passés et ne pas en attendre de leurs ennemis, considère la valeur plutôt que la ruse (tant que la valeur ne conduit pas au désastre).

L'esclavage existe chez les orcs, mais l'étendue et la légalité de celui-ci n'est pas clair. Anciens esclaves eux-mêmes, les orcs ne portent pas la pratique dans leur coeur, mais cette pratique a toujours existé dans leur peuple et la justice des orcs possèdent la sentence d'esclavage. L'Arène Cramoisie, avec ses combats de gladiateurs clandestins et surtout les combats à morts, sont complexes. Beaucoup d'orcs se glorifient de leurs résultats dans les arènes alors que l'esclavage n'ai pas publiquement crié sur tous les toits, voir même complètement légal.

Coutumes :
Les orcs chantent les louanges de leur héros en écrivant des Lok’vanod (chanson du héros). Dans la culture orc de Draenor, plus une famille vivait loin du centre du village, plus elle était considérée comme honteuse pour le clan. Dans beaucoup de clans, les individus chétifs à la naissance étaient noyés durant la cérémonie où les parents purifiaient leur enfant dans l’eau avant de les montrer au clan (le plus souvent le père). La cérémonie constituait pour les parents de l’enfant à se tenir dans une rivière, la mère tendait l’enfant au père. Ce dernier déclarait le nouveau-né comme le sien et à travers lui celui de son propre père, avant de le présenter au clan. Le chef accordait sa bénédiction, et le shaman demandait aux esprits de protéger l’enfant.
Des cérémonies de l’ancienne Draenor ayant survécu comprennent la cérémonie du Ko’sharg, le cri du serment orc... Une autre tradition était de faire saigner les seins pour donner du sang avec le lait aux enfants orcs pour qu’ils deviennent forts. Dans les clans les plus traditionnalistes, les jeunes servaient de goûteurs.
Le salut orc est le poing sur le cœur.

Jadis possédés par le sang démoniaque, les orcs cherchent dans la méditation et leur honneur à crée une société stable et propre à eux. Leur société regarde les arts comme importants, mais moins que la survie. Le Shamanisme est en plein essort, et beaucoup d'orcs se cherchent dans la spiritualité, et la reconquête de leur histoire et de leurs ancêtres. Ils ont donc un grand respect pour les anciens, et une certaine animosité pour les pratiquants des arcanes, mais pas au niveau des Taurens et des Elfes de la Nuit. Les démonistes sont mals vus dans l’ensemble, mais ne sont pas chassés à vue. Le shamanisme orc comprend les 5 éléments : terre, eau, feu, air et Nature qu’ils appelent le Sauvage, qui correspond à l’essence et les âmes de toutes les choses vivantes. Ce dernier surpasse chacun des autres éléments et représente l’étape finale de l’initiation d’un shaman. Les shamans pratiquent des « appels » au lieu de sorts.

Les animaux sont des symboles pour la culture shamanique des orcs : les rocs sont la vitesse et la grâce, les talbuks l’entraide et les sabot-fourchus la force et la détermination. Les orcs ont toujours connus un grand respect pour les forces élémentaires primordiales, et à l’origine s’assuraient d’éviter de les mettre en colère.
Les loups sont un symbole important dans leurs traditions, en tant qu’alliés, partenaires, gardes, animaux de compagnie, de chasse… Les Loups font partie de la nation que ce soit en Outreterre pour les orcs retournés là-bas, ou pour les orcs d'Azeroth qui voient dans l'histoire de Lo'gosh le loup fantôme qui se battit jusqu'à la mort contre d'innombrables ennemis, une image de leur lutte et de leur honneur. Une image qui les guida dans leur renouveau.

Noms :
Comme dit plus tôt, l'honneur est très important parmi les orcs. Les orcs ne possèdent des noms de famille que pour honorer des exploits d'ancêtre de très grande importance. Normalement, tous portent un patronyme lié à quelque grand exploit ou grande qualité. Les orcs ne sont pas nommés à la naissance, mais lors d’un jour appelé le jour de la nomination du cycle de leur naissance.
Masculins : Grom, Thrum, Drog, Gorrum, Harg, Thurg, Karg.
Féminins : Groma, Hargu, Igrim, Agra, Dragga, Grima.
Patronymes : Marteau-du-destin, Oeilmort, Tueurdelfes, Brisecrâne, Hachetranchante, Cornepleur, Brisepoing.

Certains orcs gagnent des patronymes supplémentaires comme Kargath Lamepoing (il a remplacé une de ses mains pas une lame), et d'autres font référence à leurs parents (Thrall fils de Durotan). Les noms composés de deux syllabes séparés d'un apostrophe (Gul'dan, Ner'zul) sont habituellement réservés aux magiciens, et certains orcs possèdent des noms raccourcis (Brox = Broxigar et Grom = Grommash) et ils ne laissent que ceux qui leurs sont supérieurs les appeler par leur nom complet.

Personnalités :
- Garrosh Hurlenfer : fils du héros Grom Hurlenfer qui libéra les orcs de la malédiction du sang de Mannoroth après avoir laissé son ambition créer cette situation, il fit la rencontre de Thrall lors de la rencontre de ce dernier avec sa grand-mère chez les Mag’har de Nagrand. L’histoire de la rédemption de son père le sortit de sa dépression, et il est aujourd’hui le second de Thrall au commandement de la Horde, leader de l’Offensive Chanteguerre (du nom de son clan) en Norfendre. Il a défié avant l’attaque du Fléau sur Orgrimmar Thrall pour le commandement de la Horde. Il a participé à la rencontre de Theramore, à celle de Dalaran à propos d’Ulduar, et défié les champions de l’Alliance au Tournoi d’Argent. Il est impétueux, sanguinaire, tête brûlée et haït l’Alliance de tout son cœur, et beaucoup craignent pour l’avenir de la Horde avec lui à sa tête. Depuis sa prise de pouvoir de la Horde, il a tué Cairne Sabot-de-sang en duel (sans savoir que Magatha Totem-sinistre avait truqué le duel) et rejeté Vol’jin du cercle de ses conseillers (les trolls vivent maintenant aux franges de la Horde, mais reste par respect pour l’œuvre de Thrall et attendent la fin du règne de Garrosh, Vol’jin ayant promis la mort au nouveau chef de guerre).

- Thrall (esclave en commun, son nom d’origine est Go’el), fils du chef du clan Loup-de-givre Durotan et de sa femme Draka. Découvert bébé dans les bras de ses parents, assassinés, par Aedelan Ondenoire, un chef humain, il fut élevé en tant qu’esclave pour servir de gladiateurs dans des jeux. L’humaine Taretha se prit d’amitié avec lui et lui offrit des livres, avant de l’aider à s’échapper. Il apprit le problème de la léthargie des siens, avant de partir à la recherche de Grom Hurlenfer du clan Chanteguerre, un des derniers chefs orc libre. Là il apprit les coutumes de son peuple, avant de rejoindre les Loup-de-givre et de rencontrer le shamans Drek’thar qui lui appris le shamanisme. Il y trouva son loup, Chant-de-neige. Ogrimm Marteau-du-destin, chef de guerre de la Horde, vint trouver le fils de Durotan et le défia, avant d’être battu.
Tous les deux libérèrent plusieurs camps, avant qu’Orgrimm ne soit tué et ne donne le commandant au jeune shaman. Il attaque le fort de Durn, où Ondenoire lui jeta la tête de Taretha. Il détruisit le bastion et demanda la libération de tous les orcs des camps, avant d’organiser l’exil vers Kalimdor. Sur le chemin une tempête força son navire sur des îles près du Maëlstrom, où il sauva les trolls Sombrelance qui s’allièrent à la Horde. Arrivé en Kalimdor, il rallia les clans éparpillés par les tempêtes, se lia d’amitié avec les Taurens, avant de rencontrer Medhiv et Jaina. Medhiv avait joué le prophète pour les deux chefs dans le but de les allier contre la Légion. Avec Grom, il libéra les siens de la corruption démoniaque, avant de participer à la bataille du mont Hyjal. Vainqueur, il put construire sa nation sur la terre qu’il nomma Durotar. Il essaya de maintenir une paix avec l’Alliance, rendu difficile par la lutte pour le territoire, les ressources et les rancœurs passées. Mais finalement, après l’Effondrement, il se résigna à rejoindre le Cercle Terrestre et de laisser les rênes de la Horde à Garrosh. Désigné élu par les éléments, il est devenu le Shaman-monde, le shaman universel, désigné pour soigner le monde après le Catclysme. Ragnaros profita de ses doutes pour le maudire et essayer de le faire succomber à ses doutes, divisant son esprit en quatre : doutes, mélancolie, patience et fureur, enfermés dans les plans élémentaires. Mais son amour, Aggralan (fille de Ryal, fille de Sarrak, shaman des Loups de Givre) mena des héros pour le libérer, offrant l’espoir aux alliés pour repousser l’assaut du seigneur du feu. Ils se marièrent juste après, avant de partir au combat dans les Terres de Feu.

- Garona halforcen : cette demi-orc / demi-draenei fut rejetée par la société orc, crée et âgé magiquement par Gul’dan suite à un viol, entrainée et torturée par ce dernier pour lui être fidèle. Garona devint son espion et assassin personnel. Son oncle du coté Draenei Maraad la chercha dès sa naissance. Elle rejoignit le clan Chasse-tempête durant la 1ère guerre, devenant l’un des meilleurs agents du Conseil des Ombres, mais aussi émissaire de la Horde auprès de Medhiv (avec lequel elle eut une relation amoureuse qui donna Me’dan, qu’elle confia au mort-vivant Meryl). Elle participa à la défaite de Medhiv alors qu’il était possédé par Sargeras, et contrôlé par un sort du conseil des Ombres elle assassina le roi Llane, son ami, ensuite. Cho’gall utilisa ce même sort pour l’envoyer assassiner le fils de Llane, Varian. Aujourd’hui, elle aide les forces de la Horde contre le Culte du Crépuscule dans les Hautes Terres du Crépuscule.

Clans :
Le peuple orc est aujourd'hui divisé en trois groupes qui se considèrent tous comme la vraie Horde.

Horde :

- Clan Loup-de-givre : seul clan à ne pas avoir but le sang de Mannoroth, le clan Loup-de-givre possède le plus de compassion envers les péons, accepte des membres d'autres races, et sous les ordres de Drek'thar, essaye de reprendre la vallée d'Alterac. Néanmoins, malgré son âge et la sénilité, le devin dirige encore le clan et refuse d’aider les Réprouvés, à cause de leur utilisation de poisons. Nombres des nouvelles traditions de la Horde sont issues de ce clan. Les Loups du clan des Loups-de-Givre choisissent le moment et la personne à laquelle ils se lient lors du Choix. Les orcs connaissent le nom de leur partenaire au moment où le lien se forme. Symbole : loup blanc sur fond bleu.

- Clan Chanteguerre : très traditionaliste, ils acceptent des contingents d'autres clans et race sous le nom de Voltigeurs et fournissent du bois pour Durotar à partir de la forêt d'Orneval. Héritier de Grom Hurlenfer, le clan portait jadis la couleur pourpre, mais maintenant ils portent du rouge ou du noir, et leur symbole est une bouche hurlante.

- Clan Mok'nathal : voir les ogres.

- Les Mag'har : leur nom signifie les non-corrompus, et viennent du fait qu’après une épidémie ils se sont isolés en Nagrand et ont évité la servitude et la corruption démoniaque. Sous les ordres de la Grande-mère Geyah, ils prospèrent à Garadar. Leur symbole est une tête de Talbuk marron stylisée sur fond ocre.

- Clan de l’Orbite Sanglante : une partie du clan vivait encore récemment dans les terres ancestrales du clan dans la forêt de Terrokkar et était resté libre de la corruption du sang de Magthéridon. Chassé par les ogres, ils se sont ralliés aux Mag’har, dirigé par Jorin Oeilmort, fils de Kilrogg Oeilmort. Le reste du clan appartient à la Gangr’horde. Indépendamment de cela, une partie du clan retourna sur Azeroth avant la fermeture de la Porte des Ténèbres par l’expédition des Fils de Lothar et faisait certainement partie des orcs qui rejoignirent la Horde de Thrall lorsqu’ils furent libérés des camps d’internement.

- Les Sire-tonnerres : éteint, leur domaine des Tranchantes est occupé par les orcs de Thrallmar. Leur symbole était une sorte de demi-soleil blanc orienté vers le bas sur fond noir. Jadis dirigé par Fenris le chasseur, ils étaient avec les loups-de-givre un des clans ayant gardé la plus grande tradition de chevaucheurs de loups. Ils furent éliminés par le clan Ombrelune sur les ordres de Ner'zhul.

- Clan Lamevent : s'opposèrent au commandement de Kil'jaeden à travers Ner'zhul.

- Clan Marcherouge : comme Lamevent.

- Clan Ramasse-fleurs : couleur bleue, supposés pacifistes.

- Le Bras Sythegore : élite des chevaucheurs de loups, démantelés par Ogrimm car il craignait leur influence.

- Clan Griffe-blanche : similaire et alliés aux Loups-de-givre, le clan fut presque entièrement anéanti par la Horde sur ordre de Gul'dan pour avoir voulut garder leurs traditions shamaniques. C’était l’un des plus vieux clans existants, et l’un des plus fiers.

- Clan Main-Brisée : une partie de ce clan est encore sur Azeroth et sert Thrall et sa Horde en tant que membres de la guilde des voleurs d’Orgrimmar.

- Clan Gueule-de-dragon : voir plus bas.

Horde noire : dirigée par Rend Main-noire depuis la cité de Hordemar dans le Pic de Rochenoire. La Horde Noire est aujourd’hui la servante des forces des Dieux-très-anciens à travers leur allégeance à Aile-de-mort.

- Clan Rochenoire : le clan du défunt Ogrim Marteaududestin, au symbole de deux pics entourés par un soleil, le clan Rochenoire mena la charge durant les deux guerres avant d'être battu par les hommes. Aujourd'hui ils servent la Horde Noire depuis le Pic de Rochenoire et leurs bastions des Steppes Ardentes.

- Clan du Sourirecarnassiernoir : sous-clan du clan Rochenoire fondé par Rend Main-noire après que son père Main-noire est été déchu du titre de chef de guerre. Aujourd'hui souvent connu comme clan Main-noire résidant dans le Pic de Rochenoire, son symbole est un visage carnassier sur fond noir auquel une dent manque, de la tradition que chaque membre doit s'arracher une dent.

- Clan Gueule-de-dragon : divisé après la fermeture de la porte des ténèbres, le clan prêta allégeance à Main-noire sous le commandement de Zuluhed le tordu et continua son allégeance sous les ordres de son fils. Sous les ordres de Nekros Brise-crâne la partie restée en Azeroth dans les Paluns essaya de reprendre la forteresse où ils asservirent l'Aspect rouge. Après l’Effondrement, le clan fut un temps dirigé par des Grangr’orcs mené par le seigneur Mor’ghor (qui avait pris le contrôle de la partie restée en outreterre avant de s’enfuir après la défaite des Illidaris) revenu d’outreterre avant d’être repris par Zaela avec l’aide de la Horde. Aujourd’hui membre de la Horde, ils combattent les forces du Crépuscule dans les Hautes-terres du Crépuscule.

La Gangr'horde : composé d'orcs ayant but le sang corrompu de Magthéridon, ils font partie des Illidari.

- Clan Gueule-de-dragon : la partie restée en Outreterre sous le commandement de Zuluhed, puis de Mor’ghor, maintien des contacts avec les Dragons Noirs et maintiennent en esclavage des Drakes du néant pour leur servir de monture dans la vallée d'Ombrelune.

- Clan Main-brisée : tient son nom de l'auto-mutilation que les membres pratiquent sous le commandement de Kargath Lamepoing. Ils règnent sur la citadelle des Flammes Infernales dans la péninsule du même nom. Leur symbole est une main brisée dans un cercle. Couleur : blanc.

- Clan Mâche-les-os : dirigé par Tagar Brise-échines, ils servent sur les remparts de la citadelle des Flammes Infernales. Ils sont connus pour se décorer d’os et d’entrailles de leurs victimes et leurs pratiques cannibalistiques. Ils étaient considérés comme sauvages et incontrôlables. Leurs terres originelles étaient en Nagrand, et comme ils avaient peu de démonistes, Nagrand fut relativement épargnée. Leur symbole est une mâchoire mâchant un os. Couleur : vert.

- Clan de l'Orbite Sanglante : sous les ordres de Grillok "sombreoeil" et porteur du symbole d'une orbite pleurant le sang traversée d'un éclair, les membres de ce clan servent dans de nombreuses places fortes de la Gangr'horde à travers la Péninsule des Flammes Infernales. Leur couleur originelle était le vert, maintenant c'est l'orange.

- Clan Ombrelune : jadis sous les ordres de Ner'zhul, ce clan vit dans la vallée du même nom et sert Illidan. Les gardiens du village Ombrelune pourraient être des membres non-corrompus de ce clan. Symbole : lune blanche, couleur : noir.

- Clan du Crâne Ricanant : sous les ordres de Mogor l'ogre, les membres de ce clan sont craints, trompeurs et manipulateurs. Symbole : demi crâne, couleur : jaune.

Autres clans :

- Clan Chasse-tempête : le clan de Gul'dan, couleur bleu, symbole d'une lune couchée bleu mer traversée d'un éclair blanc surmontant une vague bleu mer. Détruit en poursuivant la Tombe de Sargeras dans les îles brisées.

- Clan Marteau-du-crépuscule : voir le culte du même nom.

- Clan Lame brûlante : couleur orange, symbole : lame enflammée. Jadis formé par les orcs les plus possédés par la soif de sang démoniaque et des ogres, il servait de fer de lance des assauts de la Horde durant la première guerre. On disait que c’était des orcs chaotiques, rendus fous par le passage de la Porte des Ténèbres, et donc ils n’avaient aucun chef. Quelques survivants furent capturés par l'Alliance, et lors de l'évasion de Thrall le rejoignirent sous le nom de Maître-lames. Neeru Lamefeu lui reconstruisit le clan comme une organisation pour les orcs déçus par la nouvelle horde et servant le conseil des ombres (voir le conseil des ombres).

- Clan Lametonnerre : des alliés des Sire-tonnerre et des Rochenoire.

- Nécrolyte, Nécromancien et Démoniste : certaines références parlent de ces groupes comme des clans.

- Clan Lame Ardente : voir Lame Brûlante.

- Clan Balafre Noire : détruit durant la très ancienne guerre de la rivière de sang entre orcs sur Draenor.

Organisations orcs :

- Compagnie de mercenaire des Chiens Méchants, travaillant visiblement plutôt pour la Horde. Elle comprend Gargal (guerrier tank), Jurix Blanchetête (mage), Amakkar (voleur).

Apparence :
Les orcs : leur couleur va de l'olive au noir, leur sang noir ou rouge. Les orcs naturels sont de couleur brune. Les yeux bleus sont signes de grande destinée, les yeux rouges signes de corruption démoniaque, mais généralement marrons. Les orcs deviennent verts puis rouge en fonction de la corruption démoniaque. Les orcs peuvent porter la barbe, noire ou marron, et leurs canines peuvent parfois ressortir comme des défenses. La couleur des cheveux est dans les marrons-noirs, avec parfois des traces de bleu et de violet.
Leur sang est rouge, mais la corruption peut parfois le rendre noir.

Classe :
Les orcs sont souvent guerriers ou barbares pour les combattants. Voleurs, éclaireurs et chasseurs sont aussi très courants. Les orcs sont shamans ou maîtres des runes, et parfois démonistes ou mage dans le domaine de la magie. Les bricoleurs sont des spécialistes des armes de guerre.

_________________
Je me tiendrais devant tous les enemis de cette terre.
Revenir en haut Aller en bas
 
[Horde, Légion Ardente, Dieux-très-anciens, Illidari] les orcs.
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» [Légion Ardente] Le culte de Gorva' Roth
» Légion Ardente: Et si tout était en réalité un plan?
» La place de chaque peuple dans la Horde
» [Nains] 2500 pts, qualifications Inter Région 2011
» gangr'orcs purifiés ?

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Communauté rôliste des Sentinelles :: Les écrits :: L'Histoire d'Azeroth-
Sauter vers: