Communauté rôliste des Sentinelles

Forum de la communauté rôliste des Sentinelles
 
AccueilPortailFAQRechercherS'enregistrerConnexion
Retrouvez bientôt toutes les news importantes dans ce petit espace !
La soirée du voile d'hiver et son concours ! Cliquez-ici
Retrouvez-ici toutes les tavernes d' Azeroth pour vous vous rafraîchir !

Partagez | 
 

 [race de l'Alliance] les hauts-elfes

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
crin-noir
Dans la place
Dans la place
avatar

Messages : 147
Date d'inscription : 12/09/2011
Age : 36
Localisation : Dijon

Feuille de personnage
Nom: Sabot-de-ténèbres
Prénom: Gareth
Cercle:
85/85  (85/85)

MessageSujet: [race de l'Alliance] les hauts-elfes   Lun 26 Sep - 7:44

Les Hauts-elfes

Histoire :
Les Haut-elfes ou Quel’dorei (Enfant de noble naissance en Darnassien, Haut-elfes en Thalassien) débutent leur histoire avec les tragiques événements qui amenèrent à la Guerre des Anciens. La reine Azsharra, dirigeante de la caste noble des Biens-nés des Elfes de la Nuit et ses suivants pratiquaient les arcanes en utilisant les énergies du Puits d’Eternité. Mais le pouvoir les corrompit et ils finirent par créer un schisme chez les Elfes de la Nuit.
Les Elfes de la Nuit prirent peur des pratiques de leur reine, et la reine finit par appeler à la Légion Ardente pour la soutenir. L’histoire de cette guerre est connue de tous, car le Puits d’Eternité sombra dans les mers, créant le Maelstrom, et séparant l’unique continent en trois.

Suite à cet événement, les druides Elfes de la Nuit bannirent sous peine de mort la magie arcanique. 7300 avant l’ouverture de la Porte des Ténèbres, les Haut-elfes menés par Dath’remar Hautsoleil s’élevèrent contre les druides, et invoquèrent leur magie dans Orneval. Les druides les bannirent, et ils partirent construire leur nouveau royaume en Lordaeron. Ils s’installèrent d’abord dans les clairières de Tirisfal, mais la malédiction de l’endroit rendit nombres d’entre eux fous. Ils rencontrèrent les humains primitifs à cette époque, mais évitèrent les contacts avec eux. Ils finirent par installer le royaume de Lune D’Argent au nord des forêts du Chant Eternel.

Le royaume de Quel’talas prospéra malgré les assauts des trolls du royaume Amani. De gigantesques pierres runiques furent édifiées pour créer une barrière magique, qui entre autre, cachait l’endroit aux forces de la Légion Ardente. Utilisant leur magie, ils créèrent le Puits du Soleil pour assouvir leur addiction suite à la destruction du Puits d’Eternité. Bien que plus faible et plus sûr, ce Puits était une source de magie extrêmement puissante. L’utilisant, les Haut-elfes lancèrent le sort qui transforma leur froide forêt nordique en une forêt éternellement baignée par la chaleur du printemps. Une religion s’instaura autour du Puits et les énergies de celui-ci devinrent part des Haut-elfes (et créa une différence avec les Biens-nés qui eux ne connurent pas les énergies du Puits du Soleil).

2800 ans avant la 1ère guerre les Haut-elfes connurent les Guerres Trolles, assaillis par les trolls de l’empire Amani. Repoussés, ils s’allièrent aux humains du royaume d’Arathor et enseignèrent la magie à 100 humains. Leur alliance vaincu les trolls. Les Haut-elfes rencontrèrent les nains et d’autres royaumes humains, mais peu de relations s’établirent. 230 ans avant la 1ère guerre, la Guerre des Trois Marteaux divisa le peuple nain, les nains du clan des Marteaux-Hardis établissant une relation commerciale et d’amitié avec les Haut-elfes suite à celle-ci.

Avec la 1ère guerre, les Haut-elfes n’apportèrent que peu de support aux forces humaines, mais lorsque l’Alliance fut fondée lors de la 2ème, les Haut-elfes honorèrent leurs serments envers l’Arathor et joignirent l’Alliance. Mais Anastarian Haut-soleil n’envoya qu’une toute petite partie de ses forces soutenir les autres races. Lorsque les orcs arrivèrent aux portes de Quel’talas et corrompirent l’une des pierres runiques, les elfes envoyèrent toutes leurs forces et les orcs connurent la défaite à la fin de cette guerre. Néanmoins, se sentant trahie par l’Alliance, les Haut-elfes se retirèrent pour beaucoup de celle-ci.

Lorsque Arthas attaqua Lune-D’Argent pour atteindre le Puits du Soleil et ressusciter Kel’thuzad et faire venir Archimonde, le Fléau ne rencontra donc que les forces Haut-elfes, aucune autre race ne viendrai à leur secours.
Avec la liche Kel’thuzad le Puits fut corrompu, créant la Malebrèche, et le royaume tomba. Les survivants s’enfuirent, mais nombre d’entre eux moururent ensuite avec la chute de Dalaran et les attaques de bandits. Les survivants se tournèrent vers l’Alliance. Mais suite aux actes du régent Garithros, la majorité des survivants rejetèrent l’Alliance et se renommèrent les Elfes de Sang.

Le Fléau tua 90% des Haut-elfes, et 90 % des Hauts-elfes ayant survécu au Fléau ont rejoint les Elfes de Sang. La quasi-totalité des Haut-elfes, estimé à 25000, restants font partie de l’Alliance, malgré le fait qu’ils y soient très ostracisés, en particulier par les Elfes de la Nuit, mais en tant que race fondatrice de l’Alliance c’est là où ils se sentent le plus chez eux. La plus grande population de Haut-elfes réside à Hurlevent (où un Puits de Lune leur permet de satisfaire leur addiction). Nombre de Haut-elfes peuvent être aussi rencontrés à Dalaran et à Théramore.

Culture :
Les Haut-elfes restant au fond d’eux ont toujours fait partie de l’Alliance depuis la fondation de celle-ci. Fervents adorateurs de la Lumière, leurs coutumes et leurs modes ont influencé les coutumes humaines de bien des façons, et aujourd’hui la plupart des Haut-elfes suivent les modes et les coutumes humaines, comme les longues tuniques. Ils évitent les vêtements noirs et rouges pour ne pas être confondus avec des Elfes de Sang.
Ils possèdent de grands talents en architecture et en travail du bois, ce qui a permis la construction de grands bâtiments et navires. Ils utilisent beaucoup la magie dans leurs créations, mais moins que leurs cousins Elfes de Sang.
Les Haut-elfes essayent de maîtriser comme un art chaque aspect des choses qui les intéressent, et font donc d’excellent épéiste et archers, autant que des prêtres et des mages. Leurs montures sont les faucon-dragons et les faucon-pérégrins, mais comme les Bois des Chants Eternels sont maintenant la demeure des Elfes de Sang, ces dernières sont bien plus rares.

Les haut-elfes ressentent l’addiction à la magie comme les Elfes de Sang mais à un degré moindre var ils n’ont pas pratiqué la magie gangrénée ou abusé d’énergie magique. Ils méditent chaque jour pour calmer cette soif, et peuvent (contrairement aux Elfes de Sang) se rassasier des énergies qui émanent d’un Puits de Lune sans mettre en danger celui-ci. Comme leurs cousins, ils peuvent utiliser aussi de très rares objets magiques comme les anneaux du Puits du Soleil pour assouvir leur addiction, voir pour les maîtres mages s’accorder avec les lignes leys pour ne plus jamais la ressentir. Les Elfes de la Nuit essayent autant que possible de garder les Puits de Lune loin des Haut-elfes en vertu de leurs croyances.

Les demi-elfes les plus communs d’Azeroth sont d’ascendance Haut-elfe et humaine, même si des demi-elfes Elfe de Sang / humain ou Elfe de la Nuit / humain sont connus (les demi-elfes / demi-démons sont appelés Forlarren). Les demi-elfes descendants de Haut-elfes sont généralement abandonnés par leur parent elfique. Les demi-elfes sont à la fois bien accepté et rejetés par la société de l’Alliance, constamment entre deux chaises et vivant dans un désir de prouver leur valeur aux deux sociétés.

Religion :
Les Hauts-elfes sont une race très religieuse, et leurs traditions sont proches de celles de l’Alliance. Membres fondateurs de la croyance dans la Lumière et de l’Alliance, ils y ont laissés une marque indélébile. Ils sont essentiellement tournés vers le Soleil, ce qui fut choisi lorsqu’ils quittèrent les Elfes de la Nuit pour se démarquer du culte lunaire d’Elune de leurs cousins. La magie est une chose naturelle pour eux, qui est né comme le reste des créations des titans et ne peut en être séparés.

Les Biens-nés :
Les Bien-nés et les Hauts-elfes sont en théorie deux races différentes, tous comme les Hauts-elfes et les Elfes de Sang. Au final les différences sont très mineures, et se voient uniquement à l’apparence. Les Bien-nés ont conservés nombres de traits des Elfes de la Nuit, dont la peau violette même si leur apparence ressemble autrement physiquement à celle des Hauts-elfes. Leur académie magique de Mennar, en Azsharra, était un joyau d’enseignement magique, mais ils refusèrent de suivre leur reine et furent massacrés par la Légion Ardente après avoir créer une pierre de Sarcen pour retarder l’invasion des démons. Tout elfe de la nuit qui se lance dans la magie des arcanes perd l’immortalité (à l’époque où ils l’avaient encore), et bien que physiquement il ne change pas il devient lentement un bien né (et gagne donc les traits des hauts-elfes : siphonnage arcanique, dépendance à la magie, pouvoirs magiques innés).

Exemples de noms :
Masculins : Mariel, Athaniar, Anandor, Tharama, Viridiel, Malanior.
Féminins : Anarial, Freja, Driana, Coria, Alanassori, Melanion, Azshara.
Noms de familles : aubelame, portelumière, éclatdumatin, tissesoleil, Marchebranche.

Apparence :
Les Haut-elfes sont légèrement plus grands que les humains, et très élancés avec de longues oreilles pointues. Leurs yeux sont généralement bleu ou blanc luminescent (vert, rouge ou violet existent). Leur visage sont très symétriques et charismatiques, leurs cheveux vont du blanc à différentes couleurs naturelles : blanc, rouge, orange, brun, noir, et blond. Leur peau est pâle. Ils atteignent l’âge adulte à 110 ans, vivent en moyenne 260 ans et peuvent aller jusqu’à 390 ans (le record est de 2000 ans).

Personnalités :
- Alléria Coursevent : l’ainé des trois sœurs Coursevent, elle jura de venger la mort de nombres de ses parents, dont son petit frère Lirath, aux mains des orcs durant la 2e guerre. Elle fut une archère et une éclaireuse, chef des Sentinelles, et mena les forces de Fils de Lothar par-delà la Porte des Ténèbres. Elle tomba amoureuse de Turalyon, le second du grand paladin Uther, et eut un fils de cette relation. Elle disparut avec son amour lors de la destruction de Draenor. Le bastion Allérien est nommé en son honneur.

- Vereesa Coursevent : la cadette des trois sœurs Coursevent, elle servit d’éclaireuses pour les forces de l’Alliance durant la 2e et la 3e guerre. Assigner en tant que garde à l’expédition du mage humain Rhonin visant à détruire l’âme-du-démon et libérer l’Aspect Rouge des orcs qui la tenait en esclavage à Grim Batol durant la 2e guerre, elle tomba amoureuse du mage. Ils eurent des jumeaux, Garadrim et Galdarin qui furent la cible d’un enlèvement par Zendarin (le cousin Elfe de Sang de Vereesa), qui fut tué plus tard par Vereesa lorsqu’il participa à la création du Vol du Crépuscule et à la re-création de l’âme-du-démon. Aujourd’hui elle dirige le Concordat Argenté et s’oppose à la Horde à Dalaran. Elle ne veut plus entendre parler de Sylvanas.

- Arator le rédempteur : paladin demi-elfe, fils de Turalyon de la Main d’Argent et de Alléria Coursevent. Il a été laissé sur Azeroth par ses deux parents, aujourd’hui tous les deux portés disparus. Il a suivi les pas de son père sur la Lumière et des rumeurs courent sur un certain ressentiment contre sa mère : elle l’aurait laissé à un orphelinat selon les traditions Haut-elfes et son père n’aurait jamais sut qu’il existait. Il est aujourd’hui au Bastion de l’Honneur dans la péninsule des Flammes Infernales, à la recherche d’indice sur ses parents.

Les factions de Hauts-elfes :

Indépendants :
- Dalaran : nation indépendante, bien qu’alliée majoritairement à l’Alliance à cause de sa guerre contre la Légion Ardente, les Silithides, le Vol Bleu et le Fléau, Dalaran est l’une des nations originelles d’Arathor, et la demeure du Kirin Tor, la société qui surveille la magie dans le monde. Nombres de Haut-elfes y résident sous la bannière de l’œil jaune sur font violet. La cité comprend 120 membres du Kirin Tor sur 3000 habitants dont la quasi-totalité sont des magiciens.
o Le Concordat, dirigé par Veressa Coursevent (femme de Rhonin, chef du Conseil des 6 qui dirige Dalaran, sœur ainé de la Reine-banshee) est un groupe d’arcanistes Haut-elfes qui luttent contre la présence au conseil des 6 du Kirin-tor d’un Elfe de Sang. Ils dirigent le secteur Alliance de Dalaran et leurs gardes empêchent la Horde d’approcher.

L’Alliance :
- Le gîte de Quel’lithien dans les Maleterres de l’Est garde un œil vigilant sur le Fléau et reste le point le plus proche de l’ancien royaume. Aurora Mandeciel et le seigneur forestier Saldor Eperlance. On dit que des groupes de survivants Hauts-elfes errent dans les terres Trolles de Zul’Aman. Le gîte lui-même fut détruit après le Cataclysme suite à la découverte par le seigneur Eperlance d’un objet magique, corrompant pratiquement tous les habitants et les transformant en déshérités (voir race : les elfes de sang)

- Le gîte de Quel’Danil dans les Hinterlands est le poste diplomatique le plus important pour les Haut-elfes, dirigé par Jalinde Drake-été.

- Nombre de Haut-elfes sont présents dans les forces de la 7e légion, dont on dit que les membres se battirent à Silithus et au Mont Hyjal, ce qui en fait des forces d’élite. On en trouve parmi toutes les forces de l’Alliance en Norfendre, avec un désir de vengeance contre le Fléau.

- Les Sentinelles : comme leur équivalent chez les Elfes de la Nuit et les Elfes de Sang, ce sont les combattants forestiers chargés de protéger les frontières, des archers émérites.

- La Maison des Scribes Elfes : une société d’érudits qui essaye de garder trace des événements.

- Les Fils de Lothar : nombre de Haut-elfes suivirent l’expédition lancé en Outreterre après la seconde guerre. On trouve la plupart d’entre eux au Bastion Allérien dans la Forêt de Terokkar.

- L’ordre de Tirisfal, un ordre fondé par les Haut-elfes avec l’aide des nains et des humains avait comme fonction de nommer et d’aider le Gardien de Tirisfal, chargé de repousser les forces de la Légion Ardente. Le dernier gardien fut Medhiv. L’ordre est l’héritage de la Convocation de Lune-Argent, ou Cercle d’Argent, qui était le conseil qui dirigeait Lune-Argent avant l’attaque du Fléau, et qui avait juré de repousser la Légion. Avec les terribles événements après la mort d’Onyxia, des membres éminents réfléchissent à le reformer et à l’élargir.

- Shen’dralar : les Biens-nés survivants de la cité d’Eldre’Thalas aujourd’hui connue sous le nom de Haches-tripes par les ogres qui en contrôlent la majeure partie sont dirigés par le Prince Tortheldrin. Leur cité fut ravagée durant la Fracture, et fut à l’origine construite par une secte de mage fidèle de la reine Azsharra pour conserver les secrets arcaniques. La partie Bien-né de la cité fut maintenu en drainant l’énergie du démon Immol’thar, mais au fur et à mesure des siècles l’énergie arcanique ne fut plus suffisante et le prince commença à assassiner un par un les Bien-nés pour maintenir l’immortalité acquise par l’énergie démoniaque. Après la défaite du démon, le prince fut vaincu par les mêmes aventuriers. Les Biens-nés suite à la guerre contre le Fléau (et la perte de leur immortalité acquise magiquement) ont décidé de renouer leurs liens avec leurs frères Elfes de la Nuit et Haut-elfes et ont rouvert leur école de magie et fournissent de nouveau des mages à l’Alliance. Après l’avènement de l’Effondrement, les Biens-nés ouvrirent leurs connaissances dans la modification d’objets magiques à tout ceux qui pouvaient payer, même si la majorité d’entre eux ont rejoint l’Alliance et relancer l’attrait de certains Elfes de la Nuit pour les arcanes. Les elfes de sang ont été outrés par cette attitude mais les erreurs effectuées par les nouveaux mages Biens-nés dans leur inexpérience pourraient tourner cela l’avantage des Elfes de Sang.
o Estulan et ses apprentis essayent de reprendre Eldre’Thalas.

Professions :

Combattants :
- Guerrier, certains deviennent chevaliers, voir chevaliers du cercle intérieur. Les Hauts-elfes sont connus pour leur maîtrise de l’épée et nombres d’entre eux sont devenus des maîtres d’armes après des décennies d’entraînement.
- Paladins.
- Templiers : l’élite des guerriers Hauts-elfes.
- Rôdeur, chasseur et éclaireur.
- Chasseur de démons : de très rares Hauts-elfes pratiquent encore ce rituel.
- Chevaucheur de faucon-dragon : depuis que les Elfes de Sang ont pris Lune d’Argent, ils n’ont plus autant de faucon-dragon, mais avec les forces de l’Alliance en Norfendre et le soutien de Dalaran, ces derniers sont de nouveau capables de former des unités d’éclaireurs.

Arcanes :
- Mage.
- Inscripteur (la magie runique). L’inscription consiste à faire parcourir plus d’énergie que celle qui coule normalement dans les motifs des lignes telluriques, les lignes leys, pour obtenir des effets arcaniques. Il est dit que les Taurens furent les premiers découvreurs de cette magie, mais les maîtres des runes Taurens font venir l’énergie à travers leur corps, alors que les Inscripteurs la puise directement dans le Puit du Soleil ou les lignes elles-mêmes. La tradition de l’inscription est un héritage des druides Hauts-elfes, qui créèrent de nombreuses pierres runiques.
- Mage de guerre : des mages spécialisés dans le combat, avec des compétences de guerrier.

Religions :
- Prêtre : la religion de la Lumière essentiellement, quelques suivants des Aspects.
- Druide : ancien héritage de la fondation de la race, ils sont surtout connus pour avoir développer la magie de l’inscription, et sont inexistants maintenant.

Autres :
- Roublard
- Barde


_________________
Je me tiendrais devant tous les enemis de cette terre.
Revenir en haut Aller en bas
 
[race de l'Alliance] les hauts-elfes
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Massacre de Hauts Elfes
» Scoop 4 (Hauts Elfes)
» Horde de gnoblars vs Hauts elfes (1000 pts)
» Armée hauts elfes de 2000 points à 60 euros
» Grosse armée hauts elfes à vendre

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Communauté rôliste des Sentinelles :: Les écrits :: L'Histoire d'Azeroth-
Sauter vers: