Communauté rôliste des Sentinelles

Forum de la communauté rôliste des Sentinelles
 
AccueilPortailFAQRechercherS'enregistrerConnexion
Retrouvez bientôt toutes les news importantes dans ce petit espace !
La soirée du voile d'hiver et son concours ! Cliquez-ici
Retrouvez-ici toutes les tavernes d' Azeroth pour vous vous rafraîchir !

Partagez | 
 

 [race de l'Alliance] les gnomes

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
crin-noir
Dans la place
Dans la place
avatar

Messages : 147
Date d'inscription : 12/09/2011
Age : 35
Localisation : Dijon

Feuille de personnage
Nom: Sabot-de-ténèbres
Prénom: Gareth
Cercle:
85/85  (85/85)

MessageSujet: [race de l'Alliance] les gnomes   Sam 24 Sep - 7:44

Les gnomes

Origines :
Les vraies origines des gnomes ont été découvertes en Norfendre : un titan créa une race de robots humanoïdes dans Ulduar. Le titan est juste connu comme le grand architecte Mimir, et la « malédiction de la chair » qui transforma les terrestres en nain et les enfants des Vrykuls en humain transforma les robots en gnomes. Mechazod, un gnome artefact de cette époque, possède le pouvoir de re-transformer les gnomes en gnomes mécaniques. Les gnomettes membres des sœurs de l’acier peuvent transformer leur peau en acier, attestant de la véracité de ces dernières découvertes. Les explorateurs d’Ulduar ont aussi découvert Mimiron, un gnome mécanique gigantesque qui tient les fonctions de gardiens de son créateur.

Histoire :
Les gnomes ont été à l’origine construite comme des créatures mécaniques par un titan qu’ils nommaient le Grand Architecte (on pense que c’est Mimir) avant de subir la malédiction de la chair, et de perdre trace de leur passé comme pour les nains. On trouve encore des gnomes mécaniques dans les ruines titaniques de Norfendre.

Les premières traces des gnomes dans l’histoire d’Azeroth remontent à moins de 900 ans avec Erbag, membre du Conseil de Tirisfal. Leur histoire avant la 2e guerre est plutôt floue et les gnomes ne s’en soucient guère. Néanmoins les gnomes furent découverts par les Nains il y à plus de 200 ans : l’explorateur découvrit un village gnome entièrement automatisé durant son exploration alors que les Nains venaient juste de découvrir la poudre. Les deux races devinrent très rapidement alliées, et continuèrent leur alliance à travers la Guerre des Trois Marteaux qui débuta peu de temps après.

Les Nains proposèrent aux gnomes de s’installer dans les montagnes de Dun Morogh avec eux, et Gnomeraggan fut édifiée. Les deux races partagèrent beaucoup de connaissances sur l’ingénierie, les talents d’artisans des Nains soutenus par l’imagination des Gnomes.
Les Gnomes rejoignirent leurs alliés les Nains dans l’Alliance durant la 2e guerre et se battirent vaillamment, mais refusèrent d’envoyer des troupes durant la 3e guerre. La vérité ne fut découverte qu’au lendemain de cette dernière : les Troggs avaient envahi Gnomerraggan, et les Gnomes choisirent de ne pas demander l’aide de l’Alliance pour que toutes les troupes de cette dernière soient consacrées à la défaite de la Légion Ardente. Ce sacrifice vit la chute de la capitale Gnome et la mort de la moitié de la race. La ville fut irradiée par une explosion qui créa les Gnomes Lépreux. Les survivants s’enfuirent à Forgefer dans Brikabrok.

Le conseil dirigeant des exilés de Gnomeraggan (les gnomes n’ont plus de royauté depuis 200 ans) siègeait dans le quartier de Brikabrok dans Forgefer (jusqu’à la reprise de Gnomerraggan), et soutient l’Alliance avec ferveur et dévotion, offrant les talents de guerriers, mages et bricoleurs aux forces de leurs alliés. Leurs inventions ont donnés leurs meilleures armes aux forces de l’Alliance et permis de s’enfoncer dans les terres glacées de Norfendre.

Après la victoire contre le roi-liche et peu de temps avant l’Effondrement, Mekkanivelle mis en place l’opération Gnomeraggan, réunissant des milliers de gnomes et de volontaires de l’Alliance dans le but d’aller reprendre l’ancienne capitale des gnomes. L’opération pris plusieurs jours, mais aujourd’hui les gnomes ne sont plus une nation d’exilés. Bien que la ville nécessite encore des réparations et que certaines zones soient toujours irradiées, le royaume des gnomes est de nouveau uni et entier.

Culture :
Les gnomes sont discrets sur leurs habitudes de vie, et on sait peu de choses sur leur société. Des mariages gnomes-humains sont connus, mais aucun demi-gnome n’a été recensé. Les gnomes sont des inventeurs nés, et même les pratiquants des arcanes pratiquent souvent un peu de bricolage et d’ingénierie : leurs maisons et installations possèdent donc toujours de nombreuses améliorations technologiques. Les gnomes préfèrent la sécurité à une trop grande efficacité, et toutes les inventions gnomes possèdent donc plusieurs moyens de les arrêter, alors qu’un seul, voir deux, suffit !
Les gnomes aiment parler et parlent souvent d’eux-mêmes à la troisième personne. Ils sont curieux et débrouillards, et pour eux discuter des sujets comme la magie est très intéressant. Ils se font un devoir d’essayer de dégonfler l’égo des mages des autres races. L’inventivité, le désir de découvrir, en font des spécialistes de l’expérimentation. Ils essayent et envisagent toutes les possibilités. Jusqu’à Thermojuncteur, on ne connaissait pas de gnomes qui ont blessé un autre gnome.

Les gnomes aiment offrir des cadeaux à la moindre occasion, et faire de grandes belles fêtes pour les mêmes raisons. Leur cuisine est toujours expérimentale, surprenante et innovatrice. Les gnomes aiment l'amitié, la compagnie et la joie, et ça se ressent dans tout ce qu'ils font.
Les gnomes sont des individus amicaux et ont donc de bonnes relations avec la plupart des races. Ils n’ont pas couramment un caractère rancunier, et ont donc offert une seconde chance aux orcs qu’ils rencontrent. Jadis préférant esquiver les situations de combat, ils ont aujourd’hui appris à se battre et acquérir une certaine rancune à force de vivre chez les nains. Ils ont bien sûrs plus proches des nains, et ont peu de contact avec les Elfes de la Nuit et les Taurens, mais malgré la pratique des arts arcaniques par les Gnomes ils arrivent à s’entendre.

Foi :
Les gnomes sont peu religieux. Ils placent l’inventivité et l’amitié comme leurs valeurs essentielles. Ils comprennent l’importance de la Foi et les possibilités d’une vie de dévot, mais ne sont pas capables de s’imaginer suivre une telle voie. Les gnomes suivent parfois la voie de la Lumière, et récemment les Mystères des Titans ont conquis nombres d’adeptes. Une nouvelle dévotion envers la religion est apparue avec le Cataclysme, résultante des troubles de leur époque et de la reconquête de leur ville natale : l’espoir apporté par cette victoire et l’utilisation de la lumière pour guérir les gnomes lépreux en sont les causes.

Technologie :
Les gnomes sont la seconde race pour laquelle la technologie a une place essentielle dans leur vie. Les gnomes sont des organisateurs et des planificateurs : ils passent souvent plus de temps à préparer et à organiser un projet qu’à actuellement le réaliser. Si quelque chose ne va pas, ils étudient tous les aspects pour trouver la panne. Les gnomes aiment la complexité, et même si un projet est réussi, ils continueront à le bricoler tout au long de leur vie. Les gnomes favorisent la sécurité : ils essayent de tout faire pour que leurs créations soient les plus sûres possibles. Les bricoleurs gnomes travaillent par deux, un « sain d’esprit » et un « fou génial ».

Apparence :
Les gnomes sont de petites tailles, avec des corps équilibrés et proportionnels. Ils n’ont que 4 doigts à chaque main. Leurs oreilles assez larges et longues. Leurs cheveux sont de couleurs très variés : les cheveux roses ou verts ne sont pas inconnus. Ils aiment les coupes de cheveux excentriques, dont la célèbre gnomeffro.

Personnalités :
- Grand Bricoleur Gelbin Mekkanivelle : chef pragmatique, ingénieux, dénué d’intérêt pour le luxe, élu du conseil des exilés de Gnomeraggan, il fut blessé durant la catastrophe de Gnomeraggan. Elu pour un mandat déterminé, les chefs sont souvent des politiciens, des gestionnaires et des inventeurs reconnus, et Mekkanivelle n’y fait pas exception : créateur du tram des profondeurs, inventeur du mécanotrotteur (tellement efficace que les mécagnomes le copièrent). Néanmoins il n’était pas préparé à l’invasion des Troggs, et il regretta d’avoir écouté son conseiller. Il as néanmoins fourni des plans et des équipes pour de l’armement pour supporter l’attaque de Norfendre. Il mena la reconquête de l’ancienne capitale, incapable de continuer de supporter d’être pris en pitié par ceux de l’Alliance. Il compte les nombres premiers comme moyen de contrôler ses émotions.

- Mékagénieur Psiko Thermojuncteur : l’auto-proclammé roi de Gnomeraggan est le chef des gnomes lépreux, et fut jadis le conseiller de Mekkanivelle, celui qui proposa la solution de la bombe à radiation. Ambitieux, il avait prévu de réinstaurer la royauté chez son peuple et de prendre le contrôle de la moitié de Dun Morogh comme royaume, mais le conseil élit son ami Mekkanivelle. Complètement fou après avoir subit les effets des radiations, il régna sur les ruines de Gnomeraggan et les gnomes lépreux, préparent des machines folles pour essayer de conquérir le monde. Il était un spécialiste dans la construction de robot-gnomes à son effigie, qui lui ont permis d’échapper à de nombreuses tentatives d’assassinat jusqu’à sa défaite lors de la reprise de la capitale gnome, où il fut coupé en deux par son ancien ami Mekkanivelle, mais ne mourut pas sur le choc grâce à son armure à vapeur. Le grand bricoleur le laissa ainsi dans une prison de sa propre création au milieu des troggs.

- Maître des rouages Mécazod : reconstruit à partir de morceaux retrouvés enterrés dans la Toundra Boréenne, il s’est donné pour objectif d’éliminer la Malédiction de la Chair de la race Gnome, et peut-être du reste du monde après. Il possède pour ça une technologie permettant de transformer les gnomes normaux en mécagnomes (ce qui change leur personnalité, mais ils gardent tous leurs souvenirs). Les forces de l’Alliance ont trouvé le moyen d’annuler cet effet, rendant leur personnalité et apparence normale aux gnomes affectés.

Organisations gnomes :

- L'Assemblée illuminée d'arcanologie, d'alchimie et de sciences d'ingénierie prône que la combinaison de magie, d’alchimie et d’ingénierie peut améliorer le monde.

- Guilde des Ingénieurs Gnomes Associés : GIGA.


- Meca des opérations spéciales : troupes gnomes d’élite que l’on trouve en Tanaris.

- Université d’Arbrakham : université d’ingénierie gnome.

Noms : les gnomes ne portent leur nom de famille que jusqu’à l’âge de trente ans. A cet âge-là ils sont supposés avoir accomplis quelques exploits et ainsi acquis leur propre nom.
Masculins : Grobnick, Kazbo, Hagin, Snoonose.
Féminins : Beggra, Nefti, Sorassa, Gamash.
Noms de famille : pistoletàbouchons, tranchair, jettebombe, grandrouage.

Classes :
- Guerriers et éclaireurs : les gnomes ne font pas de très bons combattants, mais ils compensent cela par leurs talents de tireurs et d’éclaireurs.
- Mages et démonistes : les gnomes recherchent la découverte dans toutes choses, et voient dans les pratiques arcaniques une autre science où ils doivent percer les mystères. Ils sont néanmoins toujours prudents, comme avec la technologie.
- Bricoleurs et guerriers-vapeurs : maîtres de la technologie, les gnomes sont des découvreurs et de grands utilisateurs de technologie, en particulier au combat avec leurs sous-marins, sapeurs, armures à vapeurs et machines volantes.
- Techno-mage : combinaison de la magie et de la technologie, ils sont rares. Mais c’est la race des gnomes qui en présente le plus.
- Roublards : les gnomes sont petits et agiles, et font d’excellents roublards.
- Prêtre : très rares jusqu’à l’Effondrement, il y a un renouveau de la religion chez les Gnomes.

Races de gnomes :
- Les gnomes des sables ont été confirmés comme vivant dans les sables de la plaine des ossements dans la forêt de Terokkar. Leurs origines sont inconnues. Ils sortent lors de la vibration sur le sol de tambours spéciaux.

- Les gnomes lépreux sont les survivants irradiés de la catastrophe de Gnomeraggan. Devenus fous, ils prennent presque tout le monde pour des troggs et autres démons, et détestent tout particulièrement les autres gnomes (les exilés de Gnomeraggan). On sait qu’ils ont une alliance avec les nagas du réservoir de Glisseroc et les nains Sombrefer. Ils sont dirigés par le mékgénieur Thermojuncteur et sa reine Ressa. Après le reconquête de Gnomeraggan, la plupart des gnomes lépreux ont été soignés ou tués.

- Les gnomes mécaniques : gnomes fait de rouages complexes, liés aux origines de la race. Mecazod essaye de faire revenir sa race à cet état. Ils sont immortels mais on besoin d’être réparé. Ils agissent de manière très robotique, analysant tout ce qui se passe autour d’eux, agissent de manière très pragmatique, prononce souvent leurs actions et pensées à voix haute et montent des montures mécaniques similaires à celles des gnomes.

_________________
Je me tiendrais devant tous les enemis de cette terre.
Revenir en haut Aller en bas
 
[race de l'Alliance] les gnomes
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Insertion des nouveaux combos race/classe
» [CR] Race for Berlin - Zhukov vs Koniev
» Arghhhhh...toujours rien ! c'est un lapin de race Bernardo ?
» Reaver Race ; un jeu de course dans la Toile
» Scud Race board into Sega Rally2 cab....audio problem...

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Communauté rôliste des Sentinelles :: Les écrits :: L'Histoire d'Azeroth-
Sauter vers: