Communauté rôliste des Sentinelles

Forum de la communauté rôliste des Sentinelles
 
AccueilPortailFAQRechercherS'enregistrerConnexion
Retrouvez bientôt toutes les news importantes dans ce petit espace !
La soirée du voile d'hiver et son concours ! Cliquez-ici
Retrouvez-ici toutes les tavernes d' Azeroth pour vous vous rafraîchir !

Partagez | 
 

 L'histoire de Crin-noir

Aller en bas 
AuteurMessage
crin-noir
Dans la place
Dans la place
avatar

Messages : 147
Date d'inscription : 12/09/2011
Age : 36
Localisation : Dijon

Feuille de personnage
Nom: Sabot-de-ténèbres
Prénom: Gareth
Cercle:
85/85  (85/85)

MessageSujet: L'histoire de Crin-noir   Lun 12 Sep - 7:37

"Quelques années avant que je passe le rite de passage à l'âge adulte, je ne possédais aucun talent pour parler aux esprits. Sans utiliser de septa, j'étais bien incapable de deviner les élémentaires se trouvant autour de moi. J'avais donc commencé un entraînement de chasseur auprès de mon père, Taurin Tremble-ciel. Je montrais assez doué mais j'étais jaloux de mon frère aîné Wodin. Ce dernier était pour beaucoup l'un des plus grands shamans de sa génération, et avait accompli les rites de la terre et du feu en quelques jours après sa cérémonie."

Il but un autre verre et regarda l'assemblée.

"Avec quelques autres veaux, nous défiâmes les idées de nos anciens et décidèrent de partir vers les Serres-rocheuses et Camp Aparaje... On parlait des rumeurs de la corruption qui se trouvait là-bas dans la tribu des Totems-Sinistres. Nous voyageâmes loin du village Troll et atteignirent un lieu noir dans les montagnes. Une bouche ténébreuse s'ouvrant vers les profondeurs de la terre... Les autres jeunes commencèrent à avoir peur... les patrouilles des Totems-sinistres se rapprochaient et leur fourrure noire n'était guère signe de bonnes nouvelles. Je les invictivaient et alors qu'ils s'enfuyaient vers la croisée, je descendais dans ce qui se trouvait être un temple à une quelconque force maléfique... Bien malgré moi je me trouvais comme sacrifice vivant pour l'entité en question..."

Le jeune Tauren soupira et sembla chercher un réconfort dans le fond de son verre vide. "Je ne puis décrire les énergies qui traversèrent mon corps et les rituels terribles que les Taurens noirs pratiquèrent ici ... Je ne préfère même pas m'en souvenir. Ma fourrure devint noir comme la leur... Mais je ne devins jamais un de leurs. Les esprits tournèrent autour de ma tête et m'appelait. J'imaginais rejoindre les esprits ancestraux, et ce avant même l'âge adulte. Mais ils me haranguaient à continuer à espérer. Je tenais bon, luttant contre le désespoir... Mon propre frère était là. Il avait voyagé à travers tout le continent pour me retrouver. A moitié inconscient, il me ramena à notre mère. Nombres d'anciens passèrent des jours à pratiquer un rituel pour chasser les énergies qui avaient parcourut mon corps et étranglaient mon âme. Lorsque finalement je fus purifié, ma fourrure était noire pour l'éternité, symbole de ma folie... Mais les énergies ne me quittèrent jamais éternellement. J'avais maintenant le pouvoir de parler aux éléments, de contrôler les forces de la nature comme mon frère... 2 ans plus tard, je débutais ma quête de shaman après avoir brillamment réussi mon rite de passage. Je n'ai jamais oublié cette aventure, et j'ai encore des cauchemars des forces qu'utilisèrent jadis la Légion et qui aujourd'hui encore forment des cancers sur notre terre."
Revenir en haut Aller en bas
crin-noir
Dans la place
Dans la place
avatar

Messages : 147
Date d'inscription : 12/09/2011
Age : 36
Localisation : Dijon

Feuille de personnage
Nom: Sabot-de-ténèbres
Prénom: Gareth
Cercle:
85/85  (85/85)

MessageSujet: Re: L'histoire de Crin-noir   Lun 12 Sep - 7:38

Le tauren à la fourrure noire regarda son reflet dans le miroir. Le reflet semblait si sombre, absorbant la lumière, les détails, même le reflet de l'or de l'anneau nasal du shaman.
"Je te regarde et je me rappelle. Je te regarde et je me souviens. Combien de batailles, combien de morts, je ne sais plus... Je te regarde et je n'oublie pas. Tout mes combats, tous mes voeux, toutes ses vies sauvées ou perdues par mes choix. Je te regarde et je suis encore là.

J'ai juré de porter le combat à la Legion Ardente. De repousser sans cesse ses attentes. Et aujourd'hui, les démons furent repoussés. Kil'jaeden et ses sbires furent bannis, et le puits du soleil reconquis.

J'ai promis d'affronter les Illidari, et ses forces se terrent. Illidan est tombé, le Temple Noir n'est que ruines. L'Outreterre respire la chaleur de la Lumière des Naarus et cette terre déchirée prend enfin un peu de repos.

J'ai défié le Fléau, et je me tiens sur les rives gelées de Norfendre. Les os des mort-vivants que j'ai vaincu jonche encore les plaines. Je n'ai pas fini, mais le Culte des Damnés maudit mon nom avec chaque jour qui passe. J'apporterai le repos éternel à ceux qui cherche la tombe.

J'ai servi les forces des Vols, et le Vol Infini, le Vol Bleu et le Vol Noir ont brûlé mon effigie. L'Accord du Ver as trouvé en moi un allié, et je suis prêt à porter encore et toujours la bannière des causes justes.

J'ai promis aux éléments de les aider, et les Dieux Primordiaux et leurs esclaves élémentaires ont trouvés une flamme juste. J'ai apporté la parole du Cercle Terrestre aux fidèles du Culte du Crépuscule et brisé leurs idoles. Les forces des éléments seront toujours une tant qu'il me restera un souffle de vie.

J'ai regardé les déserts et je me suis jeté sur les Qiraji. Les sables ont bougé, les dunes ont tremblé mais les serviteurs insectes sont maintenant enterrés dessous. J'ai brisé les portes d'obsidienne, repoussés les serviteurs et apporter la flamme purificatrice.

J'ai regardé cette terre et je me suis jeté sur ceux qui voulaient la noyer. Les Nagas ont craché sur mon nom et n'ont trouvé que mon courroux. J'ai déjoué leurs machinations et soutenu les peuples de la mer contre leur oppression.

Je suis un Poing des Messagers de la Paix. J'ai soutenu tout ceux dans le besoin, des milliers de personnes ont bénis mon nom. L'opprimé, la veuve et l'orphelin ont toujours put compté sur moi ..."

Le reflet dans le miroir eut un sourire narquois, et des centaines de runes s'illuminèrent sur le corps, luisant faiblement à travers la fourrure du tauren.

"Et tu te le répètes sans cesse de peur de devenir moi."
Revenir en haut Aller en bas
crin-noir
Dans la place
Dans la place
avatar

Messages : 147
Date d'inscription : 12/09/2011
Age : 36
Localisation : Dijon

Feuille de personnage
Nom: Sabot-de-ténèbres
Prénom: Gareth
Cercle:
85/85  (85/85)

MessageSujet: Re: L'histoire de Crin-noir   Lun 12 Sep - 7:39

Le tauren se réveilla en sueur. Il avait encore cauchermardé cette nuit. Depuis que le Cataclysme était arrivé, celà lui arrivait pratiquement toutes les nuits. Il était épuisé. La Horde était tourmenté par son nouveau chef de guerre. Le Cercle Terrestre venait juste de survivre à une terrible crise avec l'élémentaire de feu Shotoa qui avait faillit éliminer une grande partie de celui-ci.
Shotoa. Le nom lui faisait mal à la gorge rien que d'y penser. Un tauren shaman disparut durant la Guerre des Trois Marteaux après l'invocation de Ragnaros, et qui avait ensuite été transformé en ascendant, un mortel transformé en élémentaire... La puissance d'un élémentaire de feu en récompense de la servitude à Ragnaros.

Comment quelqu'un pouvait-il être aussi stupide ? Celui qu'on surnommait Crin-noir n'en savait rien. Tout ce qu'il savait, c'est que Shotoa avait attiré les plus jeunes et influençables des shamans du Cercle Terrestre avec des promesses de géomancie. Cette magie consiste à forcer les éléments à obéir au lieu d'implorer leur aide comme avec le shamanisme. Avec les troubles qu'on connut les éléments avec le retour d'Aile-de-mort, l'évenement qu'on appelle le Cataclysme, les pouvoirs magiques des shamans eurent durant quelques temps des effets aléatoires. Un désarroi qu'utilisa Shotoa pour attirer les jeunes dans un guet-appens des Totems-sinistres.

"Comme toi." la voix lui était familière, trop familière. Il regarda son reflet dans le mirroir et les runes rougeoyantes se reflétaient. Il se voyait lui-même, et son reflet lui parlait. "Tu sens la puissance montée en toi. Tu sens l'appel des forces du Crépuscule. L'ombreflamme t'appelle. Le rituel qu'on pratiqué les Totems-sinistre sur toi il y à si longtemps résonne dans ton âme. L'énergie maudite accordée aux serviteurs des Dieux Très Anciens courent en toi."
Le tauren rugit de colère et cassa le mirroir en mille morceaux d'un coup de poing. Son sang coula lentement sur le sol. Son visage luisant de la lueur des runes maudites tracées sur son corps par ses geoliers se refléaient sur les morceaux. "Tu sens ton esprit se briser, tu sens l'appel de plus en plus fort..."

Les derniers mots avaient été prononcés par une autre voix. La seconde voix avait commencé à parler en écho avant de prendre la place. Crin-noir se retourna et vit un tauren fait entièrement de flammes. Il ne l'avait jamais vu avant, mais il s'avait de qui il s'agissait. Shotoa, l'ascendant de flammes. Le tauren, bien que très légèrement vêtue et sans arme, prit une position de combat. "Je sais qui tu es, démon des flammes. Retourne à la porte de Baleroc et ne reviens jamais !" hurla t'il.
Le shaman fit appel aux éléments. A l'eau surtout, mais il sentit la puissance lui échapper, comme au début du Cataclysme. La magie fuyait ses doigts. "Elements, je vous implore, aidez-moi dans ce combat." mais rien ne venait... ou plutôt si, l'ombreflamme lui répondit, ses runes illuminant de plus en plus. "Non, je ne succomberai pas à ton pouvoir maudit !"

"Tu penses que Wasa saura briser cette malédiction que même Hamuul Totem-runique n'a put ?" le railla Shotoa.
"Je trouverai la force de te vaincre."
"Tu penses que Arapaho pourra contenir la puissance de l'ombreflamme qui brûle en toi ?"
"Les éléments m'apporteront leur aide !"
"Crois-tu que les soins de Palgorian ou le courage de Kodi pourra lutter contre la fureur que tu contiens depuis tant d'années ?"
"Je ne suis PAS TOI !" hurla t'il, des flammes violettes ravageant toute la pièce. "Je ne suis pas aussi faible que toi ! Je ne faillirai pas ! Je lutterai jusqu'à ma mort !".

Le tauren se réveilla en sueur. Son oeil gauche luisait maintenant d'un éclat sanguin sinistre et toute la moitié gauche de son corps était illuminée par la lueur rougeoyante de dizaines de runes mystiques du Culte du Crépuscule. Le tauren sut que cette fois ce n'était pas un rêve. Mais encore une fois il ne faiblirait pas. Il n'avait pas survécu à la Croisade Ardente ni à la chute du Roi-liche pour baisser les bras maintenant.
Revenir en haut Aller en bas
chenouille/hatikaa
Visiteur
Visiteur


Messages : 40
Date d'inscription : 25/08/2011

MessageSujet: Re: L'histoire de Crin-noir   Ven 16 Sep - 21:01

Eh bien je te tire mon chapeau ^^ J'aime tout particulièrement le début .
Revenir en haut Aller en bas
crin-noir
Dans la place
Dans la place
avatar

Messages : 147
Date d'inscription : 12/09/2011
Age : 36
Localisation : Dijon

Feuille de personnage
Nom: Sabot-de-ténèbres
Prénom: Gareth
Cercle:
85/85  (85/85)

MessageSujet: Re: L'histoire de Crin-noir   Sam 5 Nov - 10:39


_________________
Je me tiendrais devant tous les enemis de cette terre.
Revenir en haut Aller en bas
Delewiel
Maître des lieux
Maître des lieux


Messages : 217
Date d'inscription : 30/06/2011
Age : 33

Feuille de personnage
Nom: Evalis
Prénom: Delewiel
Cercle:
85/85  (85/85)

MessageSujet: Re: L'histoire de Crin-noir   Sam 5 Nov - 17:28

Superbe!

_________________
Delewiel Evalis, administratrice du forum des Sentinelles, chelfe du clan léviathan.
'Mieux vaut poser une question plusieurs fois que de rester dans l'ignorance d'un brochepelle'
Revenir en haut Aller en bas
http://leviathan.forumotion.com
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: L'histoire de Crin-noir   

Revenir en haut Aller en bas
 
L'histoire de Crin-noir
Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Communauté rôliste des Sentinelles :: Les écrits :: Vos histoires-
Sauter vers: